Une guêpe géante découverte en Indonésie

Temps de lecture 2 min

Une nouvelle espèce de guêpe géante, Megalara garuda, a été découverte lors d’une expédition à Sulawesi, une île d’Indonésie.

La nouvelle espèce fait partie de la famille des guêpes charognardes. Il est noir brillant, avec un corps énorme et les mâles ont de grandes mandibules pointues, plus longues que leurs pattes avant. Ces insectes peuvent atteindre environ 6,5 centimètres de long.

La guêpe géante a été découverte par Lynn Kimse, directrice du musée d’entomologie Bohart et professeur d’entomologie à l’université de Californie, et cette découverte, publiée dans la revue ZooKeys, a stupéfié les scientifiques.

Les guêpes pygmées englobent des milliers d’espèces. Les femelles recherchent des insectes plus petits comme proies, qu’elles paralysent avec leur venin. La sélection de ces proies dépend de l’espèce, et on ignore encore ce que chasse le Megalara garuda, contrairement à toutes les autres guêpes fouisseuses connues.

« Les mâchoires géantes peuvent servir au mâle à s’accrocher à la femelle pendant l’accouplement. »

Le nom de la nouvelle espèce reflète sa taille (« méga ») et le genre de guêpe (« Dalara »). « Garuda » fait référence à une créature mythologique d’Indonésie, mi-humaine, mi-aigle, connue sous le nom de « roi des oiseaux ».

« La première fois que j’ai vu la guêpe, j’ai su que c’était quelque chose de très inhabituel », explique Kimsey, expert de ce type d’insectes. « Je n’ai jamais vu quelque chose comme cette espèce auparavant », dit-elle.

Comme aucun spécimen vivant n’a été étudié, on sait peu de choses sur leur biologie et leur comportement.

Les Megalara garuda mâles sont nettement plus grands que les femelles et ont de longues mandibules. Il est possible qu’ils les utilisent pour saisir les femelles pendant la copulation et aussi comme arme défensive.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *