Un Allemand condamné pour meurtre rentre en Allemagne après 33 ans de prison aux États-Unis

Berlin, 17 déc (EFE) – Jens Söring, un citoyen allemand condamné en 1985 à la prison à vie pour le meurtre des parents de sa petite amie de l’époque, est rentré en Allemagne aujourd’hui après avoir purgé plus de 33 ans dans une prison américaine.

« Tout cela est assez bouleversant », a déclaré Söring à son arrivée à l’aéroport de Francfort, où il a été accueilli par des amis qui l’ont soutenu pendant toutes ces années.

Söring, 53 ans, s’est dit très heureux d’être « enfin » de retour en Allemagne et a déclaré qu’aujourd’hui était le jour le plus « heureux » de sa vie.

Il a remercié tous ceux qui l’ont soutenu au cours des années et sans lesquels, a-t-il dit, il n’aurait pas enduré tout ce temps en prison.

Il a demandé de la compréhension pour les médias afin de le laisser profiter d’un « peu de calme » pour être avec ses amis et « atterrir psychologiquement et émotionnellement » en Allemagne, tout en remerciant le grand intérêt qu’ils ont montré pour sa situation et sa vie.

Söring a été condamné deux fois à la prison à vie pour le meurtre des parents de sa petite amie de l’époque, Elizabeth Haysom, qui a été à son tour condamnée à 90 ans de prison pour incitation au meurtre.

Dans un premier temps, Söring a avoué les meurtres pour ensuite se rétracter ; il a depuis clamé son innocence.

Selon Söring, c’est sa petite amie de l’époque qui a commis le meurtre et il a plaidé coupable pour la protéger après qu’elle l’ait convaincu.

Le 25 novembre, une commission de Virginie, aux États-Unis, chargée de l’affaire a décidé d’accorder à Söring et Haysom une libération conditionnelle et a ordonné leur extradition vers l’Allemagne et le Canada, respectivement.

Bien que la commission ait clairement déclaré que les deux ont commis un « crime terrible », elle a considéré qu’au moment des faits, ils étaient très jeunes et qu’après plus de 30 ans de prison, ils avaient déjà purgé leur peine.

Derek et Nancy Haysom ont été sauvagement poignardés en 1985 à leur domicile de Lynchburg, en Virginie, et les soupçons se sont portés sur leur fille Elizabeth et son petit ami de l’époque, Söring, le fils d’un diplomate, qui s’était rencontré à l’université de Virginie.

Söring et Haysom ont fui à Londres, où quelques mois plus tard ils ont été arrêtés et extradés aux États-Unis. EFE

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *