The 80s Cafe

Mary Ellen Trainor

Parfois, en regardant des films des années 80, un personnage secondaire apparaît avec un visage très familier, et on ne sait pas où on l’a vu. C’est ce qui peut nous arriver avec l’actrice Mary Ellen Trainor. Alors, à froid, il est possible que vous ne sachiez rien, mais cette actrice a réussi à participer à plusieurs films, dont deux des sagas d’action les plus réussies des années 80 : L’arme fatale (Lethal Weapon) et Die Hard (Die Hard).
Actuellement, nous avons le sentiment que toute notre société est corrompue, entre autres, par le branchement. Par ce terme, j’entends le fait de placer un parent ou un ami dans une position ou un emploi quelconque, par le simple fait de la proximité ou de la parenté. Eh bien, cela n’est pas exclusif à notre époque, mais se pratique depuis des années, et bien plus encore dans le monde du cinéma.
Mary Ellen, presque 30 ans, était prête à abandonner sa carrière d’actrice en raison du peu de succès professionnel qu’elle avait connu. Mais elle a oublié un petit détail : elle était mariée à l’un des réalisateurs les plus célèbres du moment : Robert Zemeckis. Il est connu pour avoir réalisé des films comme Forrest Gump ou la trilogie Retour vers le futur (un vrai crack, allez), entre autres. Voyant le faible avenir de sa femme, Zemeckis a décidé de commencer à lui donner des petits rôles dans ses films, pour voir si la flûte sonnait et si quelqu’un la remarquait, lui offrant un rôle principal. Il est assez révélateur du niveau de jeu de l’actrice, le fait que même son propre mari ne lui ait pas proposé de rôles principaux…
Ainsi, le branchement a commencé avec la participation au film Après le cœur vert (Romancing the stone) réalisé par son mari, dans lequel elle joue Elaine, qui est kidnappée en Colombie par des trafiquants de drogue. Le film de Zemeckis mettait en vedette Michael Douglas, Kathleen Turner et Danny DeVito.

Les Goonies

L’amitié que Robert Zemeckis entretenait avec Steven Spielberg a dû influencer Mary Ellen à participer à un film de Richard Donner, scénarisé et produit par Spielberg lui-même.
Le film raconte le périple d’un groupe d’amis à la recherche d’un trésor pour éviter d’être expulsés. Comme beaucoup d’entre vous l’ont peut-être deviné, il s’agit de l’intrigue du légendaire film d’aventure pour la jeunesse Les Goonies, où il jouait la mère des frères Mikey et Brand, interprétés par Sean Astin et Josh Brolin. Récemment, une nouvelle est apparue où il était question d’une possible suite du film, qui se concentrerait sur les enfants des protagonistes originaux. Si c’est le cas, j’espère qu’ils feront très attention à ne pas gâcher les souvenirs de mon époque.

Lethal Weapon

Donner a dû être satisfait de son bref travail, car quelques années plus tard, il décide de lui confier le rôle de la psychiatre Stephanie Woods dans Lethal Weapon, reprenant le rôle dans les quatre volets de la saga. Le même réalisateur lui offre un autre rôle dans l’hilarant Les fantômes attaquent le patron (Scrooged), avec Bill Murray. Entre ces deux films, elle accepte le bref rôle de la présentatrice Gail Wallens dans Die Hard. Avec ces rôles, elle avait déjà décroché des rôles dans deux des films d’action les plus mémorables des années 1980. Fait curieux, Trainor est revenue jouer le rôle de Gail Wallens dans le film Ricochet, avec Denzel Washington dans ce qui pourrait être considéré comme un crossover (croisement entre des personnages de différentes histoires, séries ou films).

Retour vers le futur II

Avant que son mari ne revienne profiter de sa position pour offrir à l’actrice le rôle éphémère d’un policier dans Retour vers le futur II, Mary Ellen est apparue dans Ghostbusters II, le deuxième volet du film culte d’Ivan Reitman, Ghostbusters. Elle est ensuite réapparue dans les films Death Becomes Her et Forrest Gump, récompensé par un Oscar, tous deux réalisés par Robert Zemeckis.
À part quelques collaborations dans certaines séries ou films comme Executive Decision, sur lequel je ne spoilerai pas, mais je dirai que c’est le meilleur film de Steven Seagal, avec une scène qui m’a fait me lever et applaudir XDDDDDD, Mary Ellen Trainor n’a pas participé à beaucoup plus de projets, encore moins après son divorce en 2000… Coïncidence ? Je ne pense pas…

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *