Soumissions

Directives para autores/as

Règles de soumission des articles

Présentation et structure des originaux

Les manuscrits doivent être soumis exclusivement via la plateforme OJS 3 (https://bit.ly/33yPkxU). Tous les auteurs doivent s’inscrire avec leurs crédits, mais un seul d’entre eux sera responsable de la correspondance. Aucun auteur ne peut soumettre ou avoir en cours d’examen deux manuscrits simultanément.

Les articles doivent être soumis en police Times New Roman 12, à simple interligne, entièrement justifiés et sans tabulation ni retour chariot entre les paragraphes. Seuls les grands blocs (auteur, titre, résumés, descripteurs, crédits et épigraphes) sont séparés par un retour. La page doit avoir deux centimètres dans toutes les marges. Les travaux doivent être soumis en Word pour PC. Le fichier doit être anonymisé dans les propriétés du fichier afin que l’identification des auteurs n’apparaisse pas.

4.1. Structure

Deux fichiers doivent être soumis simultanément :

1) Lettre de présentation

Les auteurs doivent signer le format lettre de présentation, dans lequel ils déclarent que :

  • Le travail est original et inédit, et n’a pas été simultanément considéré pour publication dans une autre revue ou un autre travail éditorial.
  • La soumission et la publication éventuelle de l’œuvre sont conformes aux lignes directrices pour les contributeurs et à la politique éditoriale de la Revue FORO.
  • Votre responsabilité quant au contenu de l’article.
  • Leur participation et leur contribution à la conception, au design et à la mise en œuvre du travail, à l’analyse et à l’interprétation des données, à la rédaction du texte et à ses révisions, ainsi qu’à l’approbation de la version qui est finalement envoyée en pièce jointe.
  • Tous les auteurs ont contribué de manière significative à la recherche.
  • Si des erreurs sont détectées, ils sont tenus de fournir des rétractations et
  • de fournir les informations correspondantes sur le soutien financier reçu.
  • Assignation des droits, déclaration de conflit d’intérêts et diffusion.

2) Manuscrit

Les manuscrits tendent à analyser un problème et peuvent suggérer une solution. Ce type d’analyse présente généralement quelques informations de base pour informer le lecteur, avant de passer à une nouvelle argumentation. Les articles publiés suivront une structure composée d’un résumé, d’une introduction, d’une analyse/argumentation et d’une conclusion, de manière à fournir un traitement complet d’un domaine particulier du droit. Les articles ont tendance à être formels, à la fois dans leur formulation et dans l’obligation de fonder les informations et les analyses sur un support substantiel complet grâce à des citations cohérentes.

Le manuscrit doit contenir sur sa première page les éléments suivants :

  • Titre de l’article
  • Compte total de mots
  • Nombre de références bibliographiques et jurisprudentielles, à l’exception de la législation nationale ou internationale (constitution, lois, instruments internationaux)
  • Noms et prénoms de chacun des auteurs par ordre de préséance (le nombre doit être justifié par le sujet, sa complexité et son extension, le domaine étant en moyenne de trois auteurs). Dans le cas de plus de trois auteurs, il est obligatoire de justifier substantiellement la contribution originale de l’équipe, car elle sera prise en compte dans l’estimation du manuscrit. Le fichier contenant cette justification doit être au format PDF et doit être téléchargé sur la plateforme OJS avec l’article et la lettre de motivation.
  • En outre, les données suivantes doivent être indiquées pour chacun des auteurs :
    • Nationalité
    • Diplôme académique maximum
    • Affiliation institutionnelle actuelle, Ville, Pays
    • Domaines de spécialisation et de recherche (maximum 5 domaines)
    • Adresse électronique institutionnelle
    • ORCID
    • Extrait de leur curriculum vitae en 5 lignes de texte maximum. S’il y a plus d’auteurs, les données de chacun d’eux seront incluses.

À partir de la deuxième page de ce fichier, l’article sera inclus sans aucune donnée se référant à l’auteur/aux auteurs. Avec le contenu suivant :

  • Titre de l’article (concis mais informatif), en espagnol sur la première ligne puis en anglais. Un maximum de deux lignes est accepté (80 caractères maximum avec espaces). Elles relèvent non seulement de la responsabilité des auteurs mais aussi de celle des rédacteurs. Par conséquent, s’ils ne reflètent pas correctement le sens du travail, celui-ci peut être modifié.
  • Abstrait en espagnol de 200 à 220 mots, décrivant de manière concise la raison et l’objectif de la recherche, la méthodologie utilisée, les résultats les plus importants et les principales conclusions, avec la structure suivante : justification du sujet, objectifs, méthodologie de l’étude, résultats et conclusions. Il doit être rédigé de manière impersonnelle : « Le présent travail est analysé… »
  • Abstract en anglais de 180/200 mots. Pour sa préparation, comme pour le titre et les mots-clés, l’utilisation de traducteurs automatiques n’est pas autorisée. Les réviseurs analysent également ce facteur lors de l’évaluation du travail et nos réviseurs analysent le niveau linguistique et le style si nécessaire.
  • 8 mots-clés en espagnol / Mots-clés en anglais. L’utilisation du Thesaurus de l’UNESCO est recommandée. Les nouvelles conditions ne sont acceptées que dans des cas exceptionnels. Les termes doivent être en espagnol/anglais scientifique standardisé.

Règles pour les références

Le nombre minimum de références, y compris doctrinales et jurisprudentielles, est de 30. Les réglementations nationales et internationales sont exclues de ce nombre minimum.

FORO, Revista de Derecho suit le manuel de style Chicago Deusto 16 (Guide sommaire du manuel de style (5e éd.), UASB-E), et au sein de celui-ci, le sous-système de notes et de bibliographie (SNB) :

Voici quelques-unes des exigences établies dans ce manuel :

  1. Les mots dans d’autres langues doivent apparaître en italique.
  2. La première fois que des acronymes ou des abréviations sont utilisés, ils doivent apparaître entre parenthèses après la formule complète.
  3. La bibliographie ne doit pas être divisée en sections et suivra la structure proposée Chicago Deusto Manual of Style 16 (Guide sommaire du manuel de style (5e éd.), UASB-E).
  4. Le DOI doit être inclus dans toutes les références avec le format suivant : https://doi.org/XXXXXX.
  5. Toutes les adresses web des références ont été raccourcies avec https://bitly.com
  6. A propos des images, cartes, graphiques, figures et tableaux :
    • Ils doivent être incorporés dans le texte de manière ordonnée.
    • Doit contenir les polices de référence complètes (nom de famille année, année, numéro de page) à simple interligne, 10 points.
    • Chacun doit avoir un titre et un numéro de séquence.
    • Les photographies doivent être soumises en couleur, en qualité d’impression au format PNG ou JPG.
    • En plus des photographies, les cartes, les tableaux statistiques ou les graphiques doivent également être soumis en couleur.
    • Les tableaux peuvent être en noir et blanc.
    • Il est recommandé d’inclure des tableaux et des graphiques avec un design 3D.
    • Si les tableaux, graphiques ou diagrammes sont réalisés par l’auteur, il faut l’indiquer avec la phrase « Élaboration propre ».
    • Important : le ou les auteurs doivent présenter un document (voir format) qui certifie expressément qu’ils disposent des autorisations pour l’utilisation d’images, de photographies, de cartes, de graphiques, de figures et/ou de tableaux, soit parce qu’ils sont dans le domaine public, soit parce que les titulaires des droits l’ont autorisé, soit parce que la nature de leur travail est conforme aux paramètres de l’usage loyal, selon la réglementation équatorienne. La certification doit détailler les images, photographies, cartes, diagrammes, graphiques, figures et/ou tableaux utilisés, en précisant la source respective.

Exemple de citation SBN (nous recommandons de consulter le Guide sommaire du Manuel de style (5e éd.), UASB-E):

  • Livre:

Note de bas de page

Paula Carlino et al, Leer y escribir para aprender en las diversas carreras y asignaturas de los IFD que forman a profesores de enseñanza media : Concepciones y prácticas declaradas de los formadores de docentes (Buenos Aires : Ministerio de Educación de la Nación, 2013), 34-5, http://www.bnm.me.gov.ar/giga1/documentos/EL005906.pdf

Bibliographie

Carlino, Paula, Patricia Iglesia, Leandro Bottinelli, Manuela Cartolari, Irene Laxalt et Marta Marucco. Leer y escribir para aprender en las diversas carreras y asignaturas de los IFD que forman a profesores de enseñanza media : Concepciones y prácticas declaradas de los formadores de docentes. Buenos Aires : Ministerio de Educación de la Nación, 2013. http://www.bnm.me.gov.ar/giga1/documentos/EL005906.pdf

  • Articles dans des revues scientifiques ou universitaires :

Notes de bas de page
Liliana Weinberg, « El lugar del ensayo », CELEHIS : Revista del Centro de Letras Hispanoamericanas 21, n.o 24 (2012) : 20.

Bibliographie

Weinberg, Liliana. « La place de l’essai. » CELEHIS : Revista del Centro de Letras Hispanoamericanas 21, n.o 24 (2012) : 13-36.

  • Jugement national

Notes de bas de page

Cour provinciale de justice de l’Équateur de la chambre de la famille, des femmes, des enfants, des adolescents et des délinquants adolescents de Pichincha,  » Sentence « , dans le jugement n.o : 17141-2014-1998, 26 septembre 2014, 3.

Bibliographie

Cour provinciale de justice de l’Équateur de Pichincha Chambre des familles, des femmes, de l’enfance, de l’adolescence et des délinquants adolescents. « Sentencia. » Dans le jugement n° : 17141-2014-1998. 26 septembre 2014.

  • Jugement international

Notes de bas de page

Cour de la CIDH,  » Jugement du 23 novembre 2010 (Objections préliminaires, fond, réparations et frais) « , Affaire Vélez Loor c/. Panama, 23 novembre 2010, para. 120, http://www. corteidh.or.cr/docs/casos/articulos/seriec_218_esp2.pdf

Bibliographie

Cour de la CIDH.  » Arrêt du 23 novembre 2010 (exceptions préliminaires, fond, réparations et frais).  » Affaire Vélez Loor c. Panama. Le 23 novembre 2010. http://www.corteidh.or.cr/docs/docs/casos/articulos/ seriec_218_fr2.pdf.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *