Rencontrez les hommes qui vivent sans femmes pour être « victimes du féminisme »

Vous avez probablement entendu certains de vos amis dire quelque chose comme « mieux vaut être seul que mal accompagné », surtout après une rupture. Évidemment, cela ne dure généralement pas longtemps, et que cela dure ou non, ils finissent par avoir une autre relation car, bien sûr, les êtres humains doivent survivre en tant qu’espèce, et pour cela, ils doivent se reproduire. Mais en ont-ils vraiment besoin, et les conditions pourraient-elles être réunies pour que cela se produise ? Il existe un groupe d’hommes qui semblent avoir compris : ils ne se soucient pas des femmes. Oui, ces hommes ont décidé de vivre seuls par choix personnel et pour une raison : ils en ont assez des humiliations qu’ils doivent subir dans la vie à cause du pouvoir croissant que la société accorde au féminisme.

Ils sont apparus au début de la décennie et se nomment eux-mêmes Men Going Their Own Way (MGTOW) (quelque chose comme « les hommes qui suivent leur propre chemin ») et bien qu’ils puissent sembler opposés au féminisme, leurs membres affirment qu’ils ne le sont pas, même s’ils défendent que le féminisme est « la plus grande catastrophe culturelle du siècle » : « Si MGTOW est le feu, le féminisme serait l’essence », disent-ils. Ce qu’elles cherchent, c’est à mettre un terme à ces nouveaux stéréotypes que la société moderne leur a imposés à cause du féminisme et qui leur font vivre un véritable enfer. « Nous voulons être nos propres maîtres, que l’homme moderne se protège avant tout », disent-ils, « C’est la représentation du mot « non », du refus de toutes ces idées de ce que devrait être un homme moderne. Nous refusons de nous incliner, de servir ou de nous agenouiller pour avoir la chance d’être traités comme des personnes non indispensables. Nous voulons vivre en fonction de nous-mêmes et de nos intérêts dans un monde qui préférerait que nous ne le fassions pas. »

Et s'il y avait un groupe d'hommes qui choisissait de

Leur logo représente ces hommes qui choisissent de prendre un chemin alternatif à celui imposé par la société.

Twitter/MGTOW

Cependant, ils restent des êtres humains, et comme les animaux, il y a un moment où il faut survivre. Pour cela aussi, ils ont une réponse : « Le mariage et les enfants ne sont pas le summum de la réussite pour les hommes. Environ 60% des hommes qui ont vécu sur terre n’ont jamais eu d’enfants, alors à quoi ont-ils consacré leur vie ? Pour réaliser et contribuer à des miracles plus incroyables, comme dans le domaine de la science, ils disent : « Maintenant, nous sommes traités comme des « idiots » dans la presse. De plus, selon eux, ils sont « condamnés » à « travailler comme des chiens pour protéger une famille qui peut nous être enlevée à tout moment ou à risquer nos vies pour obtenir des ressources pour certaines femmes ingrates ». Ils sont clairs, vivre avec des femmes « est un mode de vie vide ». Ces hommes ont décidé de s’isoler des relations amoureuses, du mariage ou d’avoir des enfants, mais ils ne renoncent pas au sexe, qu’il soit occasionnel ou rémunéré.

Ils visent à mettre fin à ces stéréotypes que le féminisme a créés dans la société moderne.

Ils ont pour objectif de mettre fin à ces stéréotypes que le féminisme a créés dans la société moderne.

PxHere

Sur leur site internet, les hommes intéressés peuvent s’inscrire pour participer aux différents débats qui sont proposés et s’emparer de matériels liés au sujet. De plus, d’autres services sont également proposés, comme leur demander d’interrompre un mariage pour « sauver » le marié, s’il en a besoin.

Pour l’instant, le groupe est actif dans des endroits au Canada, aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Australie. Son expansion dépendra des autres hommes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *