Peste médiévale : la Mongolie mise en quarantaine pour la peste noire

Covid-19 reste à la une presque partout dans le monde. En Mongolie, cependant, elle est passée au second plan. Et c’est que le pays asiatique est mis en quarantaine, mais pas par le coronavirus, mais par la peste noire ou bubonique, après avoir identifié deux cas suspects.

Cette peste médiévale reste en vigueur aujourd’hui par la consommation de viande de marmotte. En effet, du Centre national mongol des maladies zoonotiques (NCZD), les tests de laboratoire ont confirmé que deux personnes non identifiées ont contracté la « peste de la marmotte » dans la région de Khovd.

Le NCZD a déclaré avoir organisé une quarantaine pour la capitale provinciale. Également dans l’un des districts de la région, à environ 500 kilomètres au sud des républiques de Tyva et d’Altaï, au sud de la Sibérie.

Les autres mesures prises par le gouvernement local ont été d’interdire l’entrée temporaire de véhicules dans la région. Au total, comme le dit le NCZD, ont été analysés les échantillons de 146 personnes ayant été en contact avec les deux personnes infectées par la peste noire. En outre, ils ont identifié 504 personnes qui ont eu un second contact avec les victimes.

Les médias locaux se sont fait l’écho que les personnes infectées par la peste bubonique sont un homme de 27 ans et une jeune femme dont l’âge est inconnu.

La peste noire, une maladie mortelle au Moyen Âge

Au Moyen Âge, la peste noire a tué des millions de personnes, même si aujourd’hui il y a des cas est quelque chose de très rare. Sa forme la plus courante est la bubonique, qui est transmise par les puces et provoque un gonflement des ganglions lymphatiques. La forme la plus virulente est la peste pneumonique, qui peut se transmettre d’homme à homme par la toux.

Au moins l’année dernière, un couple de Mongols est mort de la peste bubonique. Ils ont tous deux mangé du rognon de marmotte cru, ou cela a déclenché une quarantaine qui a laissé les touristes bloqués dans une région isolée pendant six jours.

Les statistiques affirment que chaque année une personne meurt de la peste, en raison de la consommation de viande de marmotte crue. C’est pourquoi les autorités mettent régulièrement en garde les gens contre la consommation de viande de marmotte crue, car elle peut être porteuse de Yersinia pestis, le germe de la peste. Cependant, de nombreuses personnes ignorent ce message car elles pensent que manger les entrailles du rongeur est bon pour la santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *