Membres élus pour la Commission du crédit public

Les congressistes nommés sont Germán Hoyos, appartenant au Parti U, et le libéral Andrés Cristo.

Bogotá D.C., 4 août 2020 (Sénat de la presse).- La Troisième Commission du Sénat a élu à l’unanimité par 15 voix, les membres qui représenteront cette cellule législative dans la Commission du crédit public, chargée d’approuver ou de désapprouver les crédits externes, demandés par le Gouvernement national. Suite à la démission des sénateurs Efrain Cepeda Sarabia, du Parti conservateur, et Luis Eduardo Diazgranados, du Cambio Radical.

Le sénateur Andres Garcia Zucardi, a désigné les législateurs German Hoyos, du Parti U, et Andres Cristo, du Parti libéral, pour être représentants dans la Commission interparlementaire du crédit public.

La Commission de contrôle a annoncé qu’avec 15 voix, la liste unique a été élue pour la Commission du crédit public, composée des sénateurs Germán Hoyos et Andrés Cristo, qui représenteront la troisième Commission du Sénat, dans les activités économiques du pays. Les sénateurs élus, ont exprimé leur gratitude pour le soutien et le vote de confiance dans la mission.

« Nous avons un très grand défi, dans ce grand travail effectué par nos collègues. Nous continuerons à travailler et à prendre les meilleures décisions pour le Trésor public du pays, l’une des questions les plus complexes en ces temps de crise économique. J’apprécie beaucoup la reconnaissance et le soutien qu’ils ont fait en nous assignant », a déclaré le sénateur Hoyos.

Et le sénateur Andrés Cristo aussi : « J’apprécie le choix, nous serons attentifs, dans ces moments spécifiques et uniques que vit la Colombie. »
Pendant ce temps, le sénateur Efrain Cepeda Sarabia a ratifié le soutien aux sénateurs Hoyos et Cristo, « les deux ont suffisamment de mérite, nous sommes satisfaits de cette nomination. Nous savons qu’ils rempliront un excellent rôle dans cette Commission « , a déclaré Cepeda.

À la fin de l’élection des membres de la Commission du crédit public, il a été annoncé un débat de contrôle politique, pour le lundi 10 août prochain, à 9h00, afin d’entendre le gouvernement national, face à la crise de la santé, produite par le Covid-19.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *