Melancholy


Synopsis

Une belle planète, connue sous le nom de Melancholy, va entrer en collision avec la Terre immédiatement ce qui semble indiquer la fin et la disparition inévitable de la race humaine. Sans le savoir, le couple formé par Justine et Michael semble déterminé à franchir le pas pour se marier et commencer une vie pleine de bonheur ensemble. Le mariage doit avoir lieu chez la sœur de la mariée et son mari, prélude à la catastrophe imparable qui menace de dévaster l’existence humaine dans les heures à venir.

Nouvel échantillon de l’univers particulier du réalisateur danois culte, Lars Von Trier (Breaking the Waves, Dogville) lauréat de la Palme d’or au Festival de Cannes avec « Dancing in the Dark », sur la légèreté de l’existence humaine et notre insignifiance devant le destin invariable qui nous attend. « Melancholia », dont le scénario est signé Von Trier lui-même, prend comme point de départ la destruction inévitable de la Terre aux mains d’une autre planète, qui menace d’entrer en collision, pour nous montrer un petit microcosme familial (le mariage de Justine et Michael ainsi que l’autre relation entre sa sœur et son mari), dans les jours qui précèdent l’issue fatale, avec la poésie et la sensibilité habituelles du Danois, qui inclut des éléments musicaux (des fragments de l’opéra « Tristan et Isolde » de Wagner) pour renforcer l’effet dramatique de l’histoire qu’il entend nous raconter.

Lars Von Trier dispose d’un casting de grand luxe dans ce drame expérimental qui explore la nature humaine : Kirsten Dunst, bonne actrice à la carrière certes irrégulière avec des titres tels que la saga des « Spider-Man » ou le controversé « Marie Antoinette » de Sofia Coppola ; Charlotte Gainsbourg, lauréate de la Palme d’Or du Festival de Cannes de la meilleure actrice pour « Antichrist » ; le « Jack Bauer » Kiefer Sutherland (24, Jeunesse cachée) ; le télévisuel Alexander Skarsgård (Generation Kill, True Blood). »Melancholia » met également en vedette les vétérans Charlotte Rampling (Verdict final, The Duchess), John Hurt (The Elephant Man, V pour Vendetta), Jesper Christensen (007 Casino Royale) et Stellan Skarsgård (Les indomptés de Will Hunting, Thor).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *