Médicaments pour le TDAH

Le TDAH est un problème qui touche le plus souvent les enfants. Les adultes peuvent également être touchés. Les personnes atteintes de TDA peuvent avoir des problèmes de:

  • Capacité à se concentrer
  • Etre trop actif
  • Comportement impulsif

Les médicaments peuvent aider à améliorer les symptômes du TDA. Des types spécifiques de psychothérapie peuvent également être utiles. Travaillez en étroite collaboration avec les fournisseurs de soins de santé pour assurer la réussite du plan de traitement.

TYPES DE MÉDICAMENTS

Les stimulants sont le type de médicament contre le TDAH le plus couramment utilisé. Parfois, d’autres types de médicaments sont utilisés à la place. Certains médicaments sont pris plus d’une fois par jour, tandis que d’autres ne sont pris qu’une fois par jour. Votre prestataire décidera du meilleur médicament.

Savoir le nom et la dose de chaque médicament que vous prenez.

Trouver le bon médicament et votre posologie

Il est important de travailler en étroite collaboration avec votre prestataire pour vous assurer que le bon médicament est administré à la bonne dose.

Toujours prendre votre médicament de la façon dont il a été prescrit. Parlez à votre médecin si un médicament ne contrôle pas vos symptômes ou si vous ressentez des effets secondaires. Il peut être nécessaire de modifier la dose ou d’essayer un nouveau médicament.

Conseils de médication

L’effet de certains médicaments contre le TDAH s’estompe au cours de la journée. Les prendre avant l’école ou le travail peut leur permettre d’agir au moment où vous en avez le plus besoin. Votre prestataire vous conseillera à ce sujet.

Les autres conseils sont les suivants :

  • Réinitialiser votre médicament avant qu’il ne soit épuisé.
  • Demander à votre prestataire si le médicament doit être pris avec de la nourriture ou à jeun.
  • Si vous avez des difficultés à payer le médicament, parlez-en au prestataire. Il existe peut-être des programmes qui proposent des médicaments gratuits ou à moindre coût.

Conseils de sécurité pour les médicaments

S’informer sur les effets secondaires de chaque médicament. Demandez à votre médecin ce qu’il faut faire en cas d’effets secondaires. Appelez-le si vous ou votre enfant remarquez des effets secondaires tels que :

    • Douleurs d’estomac
    • Problèmes pour s’endormir ou rester endormi
    • Moins manger ou perdre du poids
    • Tics ou mouvements saccadés
    • Changements d’humeur
    • Changements d’humeur. Changements d’humeur
    • Pensées inhabituelles
    • Entendre ou voir des choses qui ne sont pas là
    • Rythme cardiaque

N’utilisez PAS de suppléments ou de remèdes à base de plantes sans consulter votre fournisseur. NE PAS consommer de drogues illicites. Certains d’entre eux peuvent faire en sorte que vos médicaments contre le TDAH ne fonctionnent pas aussi bien ou qu’ils aient des effets secondaires inattendus.

Vérifiez auprès de votre fournisseur s’il existe d’autres médicaments qui ne doivent pas être pris en même temps que vos médicaments contre le TDAH.

PISTES POUR LES PARENTS SUR LES MÉDICAMENTS

Renforcer régulièrement le plan de traitement de votre prestataire avec votre enfant.

Les enfants atteints de TDA oublient souvent de prendre leurs médicaments. Demandez à votre enfant de mettre en place un système, par exemple en utilisant un pilulier. Cela peut lui rappeler de prendre son médicament.

Surveillez de près les effets secondaires. Demandez à votre enfant de vous parler de tout effet secondaire. Mais n’oubliez pas que votre enfant peut ne pas comprendre quand il ressent ces effets. Appelez immédiatement votre prestataire si votre enfant présente un effet secondaire.

Soyez attentif à un éventuel abus de médicaments. Les médicaments de type stimulant pour le TDAH peuvent être dangereux, surtout à fortes doses. Pour vous assurer que votre enfant utilise ses médicaments en toute sécurité :

    • Parlez à votre enfant des dangers de l’abus de médicaments.
    • Apprenez à votre enfant à ne pas partager ou vendre ses médicaments.
    • Surveillez de près les médicaments de votre enfant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *