Mason et Dixon (Bibliothèque Thomas Pynchon


Revue de presse

C’est vrai, c’est de l’Histoire : Charles Mason (1728-1786) et Jeremiah Dixon (1733-1799) étaient un astronome britannique sourcilleux et un géomètre exultant,C’est vrai, c’est de l’Histoire : Charles Mason (1728-1786) et Jeremiah Dixon (1733-1799) étaient un astronome britannique sourcilleux et un géomètre exalté, à la solde de la Royal Society, responsables du tracé de la ligne séparant les États (alors colonies) de Pennsylvanie et du Maryland, encore connue aujourd’hui sous le nom de ligne Mason-Dixon, qui – involontairement – a fini par délimiter la fameuse frontière entre les fiefs d’esclaves et les territoires libres des États-Unis d’Amérique.Dans le roman de Thomas Pynchon, c’est une autre histoire : Des Indiens féroces et de rudes colons ; des batailles navales et des explorations terrestres ; des complots jésuites et un érotisme débridé ; des machinations politiques et des accros à la caféine ; des apparitions hilarantes de George Washington (fumant de l’herbe), Benjamin Franklin et Samuel Johnson ; un maître chinois du feng shui et l’origine du ketchup ; bref, le portrait le plus irrationnel, épique et parodique de l’aube de l’ère contemporaine. Tout cela et bien plus encore, avec un couple de héros destinés à être aussi célèbres que ceux formés par Don Quichotte et Sancho, Sherlock Holmes et Watson, ou Laurel et Hardy.Passez donc et lisez le magnum opus que Thomas Pynchon a écrit, dit-on, pendant plus de vingt ans et dont la publication est considérée comme l’événement littéraire de cette fin de siècle. Publié aux États-Unis en 1997, il paraît aujourd’hui dans une traduction magistrale de Jordi Fibla, qui a investi près de deux ans dans cette tâche ardue.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *