Martin Laurello, l’homme qui a tourné la tête à 180 degrés.

Un prodige physique inimitable.
En 1921, un homme qui s’exhibe dans des cirques et des spectacles, Martin Laurello, émerveille ceux qui assistent à ses représentations et choque la communauté scientifique. Il était capable de tourner la tête à 180 degrés.
Martin Laurello (appelé en réalité Martin Emmerling) est né à Nuremberg (Allemagne) en 1885. Il commence à démontrer ses étranges capacités en Europe et, en 1921, il arrive aux États-Unis où il se produit dans les attractions de Coney Island. De là, il passe chez Ringling Bros. et Barnum & Bailey’s Circuses

, et travaille dans les meilleurs spectacles d’Amérique.
Chez tout homme ordinaire, cet exploit se terminerait par une strangulation ou une dislocation des vertèbres du cou, avec des dommages conséquents à la moelle épinière, et produirait probablement une paralysie du corps, voire une mort instantanée.
Le fait est que Martin Laurello avait l’étrange capacité de tourner sa tête à 180 degrés, même en posant le menton sur son dos. Il était capable de marcher en avant tout en regardant en arrière ; il pouvait également tourner sa taille et son pied droit à 180 degrés.
.Comment il était physiquement possible pour Martin d’effectuer ces tours de tête reste un mystère pour la communauté scientifique.
En 1920, un médecin américain, le professeur Nasher, écrit cette chronique dans l’édition dominicale du « New York American »:
« C’est un remarquable exploit d’acrobate ou de contorsionniste. Remarquable par sa nouveauté ainsi que par l’entraînement persistant nécessaire pour l’accomplir.
Ce que Martin a dit, c’est que cette étrange habileté était le fruit de trois ans d’entraînement dur et persistant !
Voici un extrait d’une brochure présentant son spectacle à Dreamland, Coney Island, en juin 1921 :
« Pour vous donner une idée de la difficulté de ce tour, je voudrais attirer votre attention sur le fait que je fais ce spectacle depuis 10 ans et que je n’ai eu aucun imitateur. Lorsque je tourne la tête, tout l’air est coupé, en d’autres termes : je ne peux pas respirer. Il m’a fallu trois ans pour réussir ce tour à la perfection. Je tourne également tout mon corps et mon pied droit.
Voici quelques conseils pour vous permettre de réaliser cet exploit :
Le matin après le petit déjeuner, ou avant si vous préférez, essayez de tourner la tête.
Essayez cela tous les matins et vous constaterez que vous pouvez tourner la tête de plus en plus chaque jour.
Après trois ans de pratique assidue, vous pourrez peut-être le faire aussi bien que moi.
Et maintenant mes chers lecteurs, je veux vous remercier de votre attention.
Fond regards,
LAURELLO…L’homme à la tête qui tourne ».
.Martin Laurello dans l’exposition « Century of progress » à Chicago en 1934.
Il apparaît aussi Demetrio Ortiz, qui était capable de tourner sa taille dans le sens inverse de ses pieds.
.Martin est mort en 1955, et je crois qu’à ce jour, une seule personne a réussi à l’imiter : la fille de « L’Exorciste ».
Sources:
http://pichicola.com/martin-laurello-el-hombre-que-podia-girar-su-cabeza-180%c2%ba/
http://aldea-irreductible.blogspot.com/2009/06/el-hombre-que-giraba-su-cabeza-180.html

http://misterios.co/2010/07/27/el-hombre-que-giraba-la-cabeza-180%C2%BA/

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *