María Elisa Camargo


1985 : NaissanceEdit

Fille de parents colombiens, elle est née à Guayaquil en 1985.

2004 : Ses débutsEdit

En 2004, elle participe à un second rôle dans l’adaptation télévisée de Yo vendo unos ojos negros de l’écrivain Alicia Yánez Cossío, produite par Ecuavisa. Après le lycée, elle a suivi des études d’économie à l’Université des Andes, qui les a ensuite tronquées, pour s’aventurer dans le monde du show-business. À 19 ans, il déménage à Bogota, en Colombie, où il commence ses études en économie à l’Université des Andes, étant celles-ci interrompues pour poursuivre une carrière d’acteur.

2005-2008 : El Factor X et autres emploisEdit

En 2005, il rencontre la célèbre émission El Factor X, chaîne RCN, pour laquelle il fait le casting.

Après plusieurs mois d’attente, il arrive au programme sous la tutelle de José Gaviria. Elle y a affronté Farina, un autre prétendant au titre. Elle a interprété des chansons connues d’artistes tels que Lara Fabian, David Bisbal et Shakira.

Lors de la troisième semaine de l’émission de télé-réalité, elle a été éliminée après avoir affronté son partenaire de catégorie Andres Monsalve en duel éliminatoire.

Après son élimination du programme, Maria Elisa s’est consacrée à passer des castings sur la chaîne RCN, où elle a réussi à obtenir un rôle dans la série télévisée Floricienta en jouant Natalia.

Temps après Floricienta, elle est engagée pour jouer le rôle de Maria Alegria dans la telenovela La marca del deseo, aux côtés de Stephanie Cayo et Juan Alfonso Baptista, c’est là qu’elle se fait connaître aux États-Unis (car la série a été réalisée par Canal RCN pour Univision).

2009-2011 : Plus de feuilletons et de modelEdit

En 2009, Maria Elisa s’installe au Mexique, où elle fait quelques castings, et rencontre le producteur, Pedro Damian qui l’invite à participer au remake du feuilleton argentin Verano del 98, désormais appelé Verano de Amor où elle joue Isabella Roca la méchante de l’histoire, partageant les crédits avec l’ancienne RBD, Dulce Maria.

En 2010, elle a incarné le personnage de Monica Ledesma dans le feuilleton mexicain Hasta que el dinero nos separe. En 2010, elle interprète le personnage de Kristel Ruiz et Teresa Curiel dans le feuilleton Llena de amor étant l’une des méchantes de l’histoire avec Altair Jarabo et Azela Robinson.

En 2011, elle pose pour le magazine H au Mexique et confirme également sa relation avec l’acteur mexicain Tony Dalton. Le couple passe plusieurs castings et parvient à décrocher des rôles dans le feuilleton Flor salvaje de Telemundo, aux côtés de Monica Spear, Roberto Manrique, Jose Luis Resendez, Gregorio Pernia, Carolina Gaitan et Norkys Batista.

2015 : Porque el amor manda et reconnaissance internationaleEdit

En 2012, le producteur Juan Osorio l’invite à rejoindre la distribution de Porque el amor manda, donnant ainsi vie à Patricia Zorrilla, partageant les crédits avec Fernando Colunga, Blanca Soto, Erick Elias, Ninel Conde, Claudia Alvarez et Carmen Salinas. Cette novela a atteint 25 points d’évaluation rien qu’au Mexique, et a été un succès total dans plusieurs pays d’Amérique latine, l’Équateur (pays d’origine de Camargo) étant l’un des pionniers de ce succès et donnant à María E. Camargo une reconnaissance massive dans son pays natal. Camargo une reconnaissance multitudinaire dans son pays et dans plusieurs autres pays.

Pour 2014, elle est la protagoniste de la telenovela Telemundo En otra piel, aux côtés de Jorge Luis Pila, David Chocarro, Vanessa Villela et Laura Flores.

En 2015, elle continue de travailler pour Telemundo et joue aux côtés de Gabriel Porras, Erika de la Rosa, Luis Ernesto Franco et Julio Bracho dans la telenovela Bajo el mismo Cielo dans laquelle elle incarne Adela Morales.

2016-présent : Patricia TeheránModification

Article principal : Tarde lo conocí

Depuis 2015, la chaîne Caracol a organisé plusieurs appels à casting pour choisir l’artiste qui donnerait vie à la défunte chanteuse vallenato Patricia Teherán, dans la nouvelle novela Tarde lo conocí. Carolina Sabino, Laura Peñuela et Eileen Roca ont participé aux plateaux de la chaîne, mais finalement l’élue a été Maria Elisa Camargo.

CMO productions sera chargée de produire ce roman, et racontera l’histoire et la vie de  » La déesse du vallenato « , décédée dans un accident de la route après avoir participé au Carnaval de Barranquilla en 1995. Mimi Anaya -sœur de l’accordéoniste Alvin Anaya (Los Gigantes del vallenato) est l’accordéoniste qui accompagne Maria Elisa dans l’histoire.

Après avoir travaillé pendant 5 ans pour Telemundo en 2019, l’actrice a déménagé dans la ville de Los Angeles où elle prévoit d’apprendre et de rivaliser avec les talents de la ville.Ses prochaines étapes sont d’essayer différentes choses comme le théâtre et la musique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *