Malaisie

La Malaisie est un pays situé en Asie du Sud-Est, d’une superficie d’environ 320 000 km², avec une population de vingt-sept millions d’habitants, répartis sur un territoire divisé en deux régions par la mer de Chine méridionale, la Malaisie péninsulaire et la Malaisie orientale. Elle partage ses frontières avec la Thaïlande, Singapour, l’Indonésie et le Brunei.

La Malaisie trouve son origine dans les royaumes malais qui, à partir du XVIIIe siècle, sont devenus sujets de l’Empire britannique, en même temps que le protectorat des colonies britanniques du détroit. La Malaisie péninsulaire a été unifiée sous le nom d’Union malaise en 1946. La Malaisie a été restructurée en Fédération de Malaisie en 1948 et a obtenu son indépendance le 31 août 1957. La Malaisie s’est unie à Bornéo Nord, Sarawak et Singapour le 16 septembre 1963 pour devenir la Malaisie. En 1965, Singapour a été exclu de la fédération.

Le pays est multiethnique et multiculturel, ce qui a un effet important sur sa politique. Environ la moitié de la population est ethniquement malaise, avec des minorités de Chinois, d’Indiens et d’Indiennes. La langue officielle du pays est le malais, une forme standard de la langue malaise. L’anglais reste une deuxième langue active. Tout en reconnaissant l’islam comme la religion établie du pays, la constitution accorde la liberté de religion aux non-musulmans.

Géographie et climat de la Malaisie

Ce pays d’Asie du Sud-Est est situé près de l’équateur. Son climat est tropical et est caractérisé par la mousson du sud-ouest d’avril à octobre, et la mousson du nord-est d’octobre à février.

La Malaisie est le 66e plus grand pays par la superficie totale des terres. La Malaisie est le seul pays dont le territoire se situe à la fois sur le continent asiatique et dans l’archipel malais. Tanjung Piai, située dans l’État méridional de Johor, est la pointe la plus méridionale de l’Asie continentale. Le détroit de Malacca, qui s’étend entre Sumatra et la Malaisie péninsulaire, est l’une des routes commerciales les plus importantes du monde, puisqu’il transporte 40 % du commerce mondial. Les deux parties de la Malaisie, séparées l’une de l’autre par la mer de Chine méridionale, partagent un paysage très similaire dans la mesure où la Malaisie péninsulaire et la Malaisie orientale possèdent toutes deux des plaines côtières qui s’élèvent en collines et en montagnes.

La Malaisie péninsulaire, qui contient 40 % de la superficie de la Malaisie, s’étend sur 740 km du nord au sud, et sa largeur maximale est de 322 km. Elle est divisée entre ses côtes est et ouest par les monts Titiwangsa, qui atteignent une hauteur maximale de 2 183 mètres au mont Korbu, faisant partie d’une série de chaînes de montagnes qui s’étendent au centre de la péninsule. Ces montagnes sont fortement boisées et sont composées principalement de granit et d’autres roches ignées. Une grande partie a été érodée, créant un paysage karstique. La chaîne de montagnes est la source de certains des systèmes fluviaux de la Malaisie péninsulaire. Les plaines côtières qui entourent la péninsule atteignent une largeur maximale de 50 kilomètres, et le littoral de la péninsule est long de près de 1 931 km, bien que les ports ne soient disponibles que sur le côté ouest.

Parcs nationaux

Le pays compte un grand nombre de parcs nationaux, de réserves biologiques et d’autres zones protégées, environ 742, couvrant 18% du pays. Parmi les principaux parcs naturels de Malaisie et d’Asie du Sud-Est, deux se trouvent sur l’île de Bornéo, Gunung Mulu dans l’État du Sarawak et Kinabalu à Sabah. Tous deux ont été déclarés sites du patrimoine mondial par l’Unesco en 2000.

Le parc national de Gunung Mulu abrite 53 000 hectares de grandes grottes et de formations karstiques entourées de forêts pluviales de montagne. Il contient environ 3 500 espèces de plantes vasculaires. Il abrite la Sarawak Chamber qui, avec 600 mètres de long, 415 mètres de large et 80 mètres de haut, est la plus grande grotte souterraine connue au monde.

Le parc national de Taman Negara a été créé en 1925 et agrandi en 1938 pour atteindre les 4 343 km² actuels. Elle est habitée depuis au moins deux millénaires. Début 2007, la Malaisie, l’Indonésie et Brunei ont signé un accord pour la protection de 235 000 km² de l’île de Bornéo, qui a été baptisée « cœur de Bornéo », où 120 nouvelles espèces ont été découvertes.

Photo : Bjørn Christian Tørrissen

Photo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *