Maegor Ier Targaryen

Maegor Ier Targaryen

Aussi connu sous le nom de Maegor le Cruel, il est né en 12 après JC et est le deuxième fils légitime d’Aegon Ier Targaryen.

Il prit le pouvoir en 42 après JC, suite à la mort soudaine de son frère aîné et premier né de son père : Aenys Ier Targaryen.

Il est bien connu que Maegor a plus que mérité son surnom ; tout son règne a été marqué par une cruauté inhospitalière que beaucoup ont trouvé sinistre.

Pensez-vous que Joffrey Baratheon, Ramsay Bolton ou Aerys II Targaryen étaient autrefois des méchants redoutables ? Peut-être que oui, mais probablement parce que vous ne connaissez pas encore l’histoire de Maegor, un roi redoutable qui en est venu à se caractériser par le fait d’apprécier les guerres, la violence extrême, de tuer à mains nues, de maltraiter les animaux, d’aller à l’encontre de son propre sang, d’assassiner plusieurs de ses femmes et même de découper le cœur de l’une d’entre elles pour le donner à manger à ses chiens.

Voici l’histoire de Maegor Ier Targaryen, qui malgré un règne très bref, n’a laissé personne indifférent.

Maegor était le deuxième fils d’Aegon le Conquérant et de sa sœur-épouse, la reine Visenya Targaryen.

Il est monté sur le Trône de fer dès que son frère aîné Aenys (fils de Rhaenys Targaryen, la deuxième épouse et sœur d’Aegon) est mort dans des circonstances mystérieuses. Certains prétendent que c’est Visenya Targaryen qui a conspiré pour assassiner le roi Aenys, car elle voulait à tout prix voir son fils Maegor sur le Trône de Fer, qui s’en est emparé sans tenir compte du fait que son frère avait déjà un héritier : Aegon II Targaryen.

Le premier à s’opposer à son règne est le Grand Mestre Gawen, qui prétend qu’un tel droit n’appartient qu’au Prince Aegon, et bien qu’il ait raison, Maegor ne fait rien d’autre que de le déclarer traître et de le décapiter d’un seul geste. Dès lors, peu de personnes osent le défier.

Parmi ses principaux ennemis, on trouve la Foi Militante (composée des fils du Guerrier et de clercs de bas étage) qui s’oppose à l’inceste et prétend que les Targaryens sont des « abominations » nées du péché.

Contre eux, Maegor a mené une guerre qui a duré des années, mais la Foi Militante s’était alors déjà emparée du Septo du Souvenir et du Donjon Rouge à moitié construit. Le roi Maegor a fait voler Balerion dans la ville et a planté l’étendard de la maison Targaryen sur la crête de la colline de Visenya pour tous ceux qui souhaitaient le rejoindre, et des milliers l’ont fait. Visenya (sa mère) a alors demandé que soient jugés tous ceux qui nieraient les prétentions de Maegor à la couronne, et l’un d’entre eux a accepté le défi : Ser Daemon Morrigen, le capitaine des fils du guerrier, s’est prêté à une épreuve à l’ancienne, à sept : lui et six compagnons de l’ordre contre le roi et ses six paladins, en un contre un. La seule chose dont on est sûr, c’est que le dernier debout était Maegor lui-même, qui a finalement pris un coup sévère à la tête qui l’a laissé inconscient pendant 27 jours.

Quand il s’est finalement réveillé à l’aube et est sorti sur le mur, ils étaient des milliers à l’acclamer, mais aucun au Sept du Souvenir. C’est alors que Maegor a décidé de chevaucher le Black Dread et de voler de la colline d’Aegon à la colline de Rhaenys, où il a déclenché le feu de Balerion. Des centaines de Warrior Sons s’étaient alors rassemblés au Sept of Remembrance pour la prière du matin, et ils ont tous brûlé. Certains ont tenté de fuir les flammes de la grande bête noire, mais ils ont été fauchés par les archers et les lanciers que Maegor avait disposés. On dit que les cris des mourants et des brûlés vifs résonnaient dans toute la ville, et pour le malheur de beaucoup… ce n’était que le début de la guerre que Maegor allait mener contre la Foi Militante.

Fire de Septo du Souvenir.

Alors que le septon suprême restait réticent à accepter le règne de Maegor, il continuait à ajouter de plus en plus d’hommes à sa cause ; la bataille du pont de pierre fit de grands ravages parmi les bas clercs, et l’on dit que les eaux du Mander étaient rouges jusqu’à vingt lieues à la ronde. Par la suite, le pont et le château qui le gardait ont reçu le nom de Puenteamargo.

Bataille de Stone Bridge.

Mais plus grande encore fut la bataille qui se déroula sur la Grande Fourche de la Néra ; treize mille partisans de la Foi Militante combattirent contre Maegor le Cruel, ainsi que des centaines de chevaliers commandés par des seigneurs rebelles des terres fluviales à l’ouest. Ce fut une bataille sans merci qui ne culmina qu’à la tombée de la nuit, où Maegor sur le dos de Balerion anéantit des milliers de vies en laissant une traînée de mort derrière lui alors qu’il souriait.

Il faut également noter que la querelle avec la Foi Militante s’est encore aggravée lorsque Maegor a contracté de multiples mariages pour tenter d’engendrer un héritier, car parmi toutes les femmes qu’il a fréquentées, certaines ne tombaient pas enceintes, et d’autres donnaient naissance à des malformations sans yeux, sans bras, sans jambes, et même avec de petites ailes.

Ce que l’on peut souligner de son règne, c’est qu’il est parvenu à terminer la construction du Donjon Rouge, un projet initié par son père Aegon le Conquérant et que son frère Aenys n’a pas pu achever. Il a également ajouté au projet des tunnels et des passages secrets, ainsi qu’un fossé qui a reçu le nom de « Maegor’s Keep ». Cependant, après avoir terminé la construction du Donjon Rouge, il a commis une autre de ses nombreuses atrocités : il a organisé un banquet pour tous les maçons, tailleurs de pierre et artisans qui ont participé à la construction du château. Il les nourrit et leur fournit le meilleur vin de Westeros en guise de  » remerciements  » lors d’un jargon qui dura trois longs jours, pour finalement les tuer TOUS dans le seul but que leurs tunnels et passages secrets restent ce qu’ils étaient : un secret que lui seul connaissait.

Avant cet événement, en 43 après JC, son neveu et prince Aegon II était prêt à reconquérir le trône qui lui appartenait par droit du sang. Cette rencontre recevra le nom de la grande bataille sous l’œil des dieux, au cours de laquelle Maegor tua son neveu de ses propres mains, faisant subir le même sort à son dragon Quicksilver, et laissant ainsi en rade sa femme-sœur Rhaena et ses filles jumelles, qui seront plus tard prises en otage, Rhaena étant contrainte d’épouser le roi tyran.

À la fin de l’année 45, Maegor se lance dans une nouvelle campagne contre la Foi militante. L’année suivante, il revint avec 2 000 crânes de fils de guerriers et de clercs de bas étage.

Mais la cruauté de Maegor commençait à incommoder une grande partie du royaume, alors jour après jour, il ajoutait de nouveaux ennemis.

Lorsque sa mère Visenya Targaryen mourut, cela ne sembla pas avoir beaucoup d’importance pour le roi cruel. Visenya toute sa vie avait été son plus grand allié et son plus grand soutien, celle qui avait essayé dès sa naissance de le placer au-dessus de son frère Aenys, celle qui avait tout fait pour cimenter son héritage, et pourtant… Maegor n’était pas affecté par la situation. Il s’est cependant trouvé confus de ne pas savoir comment prendre certaines décisions sans son soutien.

Visenya &Sœur Noire, son épée en acier valyrien.

Pouvant profiter des circonstances, Alyssa (veuve d’Aenys) s’enfuit de la forteresse sans être vue, emportant avec elle ses enfants et Sœur Noire. Cependant, Viserys (l’un de ses fils) a été forcé de rester et de subir les conséquences uniquement parce qu’il était l’écuyer du roi Maegor, et après neuf jours d’interrogatoire et de torture ardus aux mains de Tyanna de la Tour (l’une des femmes de Maegor), il est mort d’une mort cruelle et sans pitié. Et peu importait à Maegor que Viserys soit son neveu et le sang de son sang. Il ne l’a pas incinéré comme les Targaryens avaient l’habitude de le faire lorsqu’un des leurs mourait, il a simplement jeté son corps dans la cour du château comme un tampon à récurer, et l’a laissé là en décomposition pendant deux semaines dans l’espoir qu’Alyssa, sa mère, revienne réclamer le corps de son jeune fils. Viserys n’avait que quinze ans.

Après tant de tyrannie, le royaume s’est soulevé contre Maegor vers 48 après JC. De nombreuses maisons ont rejoint Daemon Velaryon (amiral de la flotte royale) lorsqu’il a décidé de se rebeller contre Maegor. Ils voulaient tous que Jaeharys Targaryen (le seul fils d’Aenys et d’Alyssa encore en vie, qui avait alors quatorze ans) soit sur le trône. Même Rhaena, après avoir appris la proclamation de son frère, a fui son mariage forcé, emportant avec elle son dragon et Fuegoscuro. Deux de ses gardes royaux ont également fait défection pour rejoindre la cause de Jaeharys.

Maegor a convoqué ses bannerets pour qu’ils aillent à nouveau contre leur propre sang, mais peu sont venus, et tous des seigneurs de maisons de moindre importance et de peu de conséquence. Ils l’avaient tous déserté.

Le lendemain matin, Maegor est retrouvé sans vie sur le Trône de fer.

Certains pensent qu’un des maçons de l’atrocité commise après la fête a survécu et est entré par un des tunnels secrets pour l’assassiner, d’autres pensent que c’est le trône lui-même qui s’est animé et l’a assassiné, mais le plus probable est que Maegor a préféré le suicide à la défaite. Il n’a pas laissé d’héritiers et son neveu Jaeharys lui a succédé, ramenant la splendeur aux sept royaumes.

━━━━━━ ◦ ❖ ◦ ━━━━━━

Les femmes de MAEGOR LE CRUEL:

¤ Ceryse de la maison Hightower:

Elle était la fille de Martyn Hightower, le seigneur d’Antigua. Elle fut demandée en mariage par son oncle, le septon suprême, ayant refusé que Maegor (qui avait alors 13 ans) épouse Rhaena (fille d’Aenys et donc sa nièce).

Selon Maegor, il consomma le mariage une douzaine de fois au cours de la même nuit, mais toujours pas d’enfant. Et le monarque, plus que fatigué de l’incapacité de Ceryse à lui donner un héritier, commence à chercher des femmes ailleurs. Ceryse est morte en 45 après J.-C. des suites d’une maladie soudaine, bien que l’on soupçonne qu’elle ait été assassinée sur les ordres de Maegor lui-même.

¤ Alys, de la maison Harroway :

Alys était la fille de Luke Harroway, le nouveau seigneur de Harrenhal.

En 39 après JC, alors que Maegor est encore la main de son frère Aenys (alors roi), il épouse secrètement Alys, sa première femme à tomber enceinte, bien qu’elle perde l’enfant peu après. Ce qui est sorti de son utérus était une monstruosité tordue et sans yeux. Maegor a rejeté la faute sur les sages-femmes, les septa et le Grand Mestre Desmond, et les a tous fait exécuter. Tyanna de la Tour, en revanche, l’a convaincu que la difformité était le résultat des liaisons secrètes d’Alys avec d’autres hommes. En réponse, Maegor assassine Alys, son entourage, son père et sa main du roi, ainsi que tous les Harroways qu’il a réussi à découvrir.

¤ Tyanna de la Tour:

Tyanna était autrefois l’épouse la plus mystérieuse et la plus redoutée de Maegor. Selon les rumeurs, elle a commencé par danser dans les tavernes, et pratiquait la sorcellerie noire ainsi que des connaissances en alchimie. Si elle a pu épouser Maegor, elle n’a pas pu lui donner d’héritier. Elle a finalement avoué sa culpabilité dans les abominations nées de la semence de Maegor, affirmant que c’est elle qui a empoisonné ses autres épouses pour « tronquer » leurs grossesses. En retour, Maegor a découpé son cœur avec Fuegoscuro et l’a donné à manger à ses chiens.

De haut en bas : Ceryse, Tyanna & Alys.

¤ Elinor, de la maison Costayne:

Elinor était la plus jeune des épouses de Maegor le Cruel. Elle n’avait que dix-neuf ans le jour de son mariage, mais elle avait déjà eu trois enfants avec Ser Theo Bolling, accusé d’avoir conspiré avec la reine Alyssa pour placer Jaeharys sur le trône de fer. Après son exécution, Elinor a été appelée à épouser Maegor. Elle aussi est tombée enceinte, mais comme Alyssa, elle a donné naissance à une abomination mort-née, et pourtant… elle a résisté au dur labeur et a été l’une des deux épouses de Maegor à survivre.

¤ Rhaena, de la maison Targaryen:

Lorsque le prince Aegon a été tué par Maegor, Rhaena a fui vers Isla Bella avec ses filles jumelles pour se mettre en sécurité, mais elle a été retrouvée par Tyanna et ensuite forcée d’épouser Maegor. Le roi a désigné Aerea, l’une des filles de Rhaena, comme son héritier, et a déshérité à son tour Jaeharys, le seul fils vivant de la reine Alyssa. Elle était Rhaena, avec Elinor, la seule reine à avoir survécu à la tyrannie de Maegor.

¤ Jeyne, de la maison Westerling:

Lady Jeyne avait été mariée à Lord Alyn Tarbeck, qui est mort avec les rebelles lors de la bataille sous l’œil des dieux. Elle a été laissée sur bande, mais elle a accouché prématurément et de son ventre est sortie une autre monstruosité sans vie. Elle n’a pas tenu longtemps après le travail et est décédée.

De haut en bas : Elinor, Jeyne & Rhaena.

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *