Letters to Alex : Women sportswomen pioneers in the fight for equality . Via @marca

X

Privacy and cookies

Ce site utilise des cookies. En continuant, vous acceptez leur utilisation. Obtenez plus d’informations ; par exemple, sur la façon de contrôler les cookies.

Compris

Publicités

Titre : Hommage aux femmes pionnières du sport
Chère Àlex, nous vivons des changements très pertinents dans le monde. Le fait que des femmes de presque toute la planète soient descendues dans la rue pour revendiquer leurs droits est un jalon historique et le paradoxe est que nous parlons du 21e siècle. D’ici quelques noms de femmes athlètes du passé, qui se sont sûrement battues contre vents et marées pour s’entraîner et concourir dans l’égalité. Ce ne sont pas tous ceux qui existent, mais c’est un échantillon suffisant. De ces lignes Alex, mon hommage, mon admiration, mon respect et ma gratitude à elles et à toutes ces femmes qui ont brisé les barrières et les schémas pour obtenir un meilleur progrès et un meilleur bien-être pour les femmes et la société en général : Enriqueta Basilio, athlète. Première femme à allumer un feu olympique. Mexique 68. Lucy Harris : Première femme recrutée par une équipe de la NBA, 1977. Charlotte Cooper, joueuse de tennis. Première femme à participer aux Jeux olympiques, en 1900. Alice Coachman, athlète. Première femme afro-américaine à remporter une médaille d’or olympique, en 1948. Lili Alvarez, joueuse de tennis, skieuse, patineuse. Trois fois finaliste à Wimbledon, 1926,27,28. Billy Jean King, joueuse de tennis. 11 grands chelems entre 1966 et 1974. Janeth Guthrie, automobiliste. Première femme à se qualifier pour l’Indianapolis 500, en 1977. Lydia Skoblikova, patineuse. Gagnant de 4 médailles d’or aux Jeux olympiques. Innsbruck 1964. Annika Sorensam, golf. Première femme à participer à un tournoi officiel de la LPGA, 2003. Mamie « Peanut » Johnson. Première femme lanceur de baseball à jouer dans la Negro Baseball League, 1953. Mia Hamm, joueuse de football. Considéré comme le meilleur de l’histoire. Après avoir joué 17 ans avec les États-Unis, elle a réussi à mener son équipe à la médaille d’or aux Jeux olympiques d’Atlanta en 1996. Manon Rehaume, hockey sur glace. Première femme à jouer dans la NHL, 1992. Dawn Fraser, nageuse. Gagnant de 4 médailles d’or aux Jeux olympiques de 1956-64. Première femme à passer sous la minute dans le 100 libre, une étape importante. « Fill, le monde change. Enfin, les différences entre les hommes et les femmes seront réduites. Nous sommes reconnaissants envers des femmes comme celles-ci qui, parmi d’autres, seront des pionnières et feront leur chemin. Je t’aime Alex ».

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *