Les plus méchants Disney

Méchants Disney ppal

Share

4 juin 2014, 09 :01

Bien que je ne l’ai pas explicitement indiqué dans mon texte, il suffisait de lire entre les lignes pour déduire que le principal mal qui afflige l’horrible film qu’est  » Maleficent  » ( » Maleficent « , Robert Stromberg, 2014) est , précisément, avoir pris l’un des meilleurs méchants qui a eu une production animée « classique » de Disney et le pervertir jusqu’à ce qu’il est méconnaissable pour ceux qui, comme des enfants, nous avons découvert comment mauvais et vindicatif pourrait devenir une sorcière, peu importe les raisons qui avaient conduit à elle.

L’univers Disney étant peuplé de ces femmes qui ne vivent que pour faire du mal aux autres, et profitant de la situation optimale qui favorise la sortie du film avec Angelina Jolie, nous vous proposons aujourd’hui une sélection de ce que nous considérons, pour des raisons qui seront opportunément exposées, comme les cinq « méchantes » les plus perfides, les plus tordues et, bien sûr, les plus charismatiques et inoubliables qui soient sorties de la maison de Mickey Mouse. Bienvenue dans ce musée particulier de l’horreur féminine. Venez voir.

Gothel, de ‘Tangled’

Méchants de Disney 1

On commence le classement avec un méchant contemporain aux grands yeux verts, des cheveux de jais et la « mère » que chaque petite fille devrait craindre. Manipulatrice à l’excès, cette sorcière qui enlève Raiponce alors qu’elle n’est encore qu’un bébé pour bénéficier du pouvoir de rajeunissement de ses cheveux connaît son meilleur moment et le plus mémorable avec « Mother Knows Best », un numéro musical révélateur – quelqu’un a-t-il dit « le meilleur » dans ce film attachant et splendide – qui reflète parfaitement les intentions de cette méchante au sourire sournois.

Cruella de Vil, de ‘101 Dalmatiens’

Disney villains 2

L’ami déséquilibré et famélique d’Anita ne pouvait pas manquer à une sélection de méchants Disney. Cette Cruella de Vil qui « fait peur aux enfants, est un reptile » dont la plus grande aspiration dans la vie est d’obtenir un manteau de fourrure dalmatien avec plus d’une centaine de chiens de cette race qu’elle parvient à kidnapper avec l’aide inepte de deux voleurs ivres. Son meilleur moment, hormis l’entrée cigarette à la main dans la maison de Roger et Anita, le visage de déséquilibré aux yeux injectés de sang alors qu’il conduit la voiture qui poursuit le camion sur lequel les chiens sont montés. Refroidissement.

Ursula, de ‘La Petite Sirène’

Les mauvais 3 de Disney

Le retour de Disney au sommet du monde de l’animation fut autant le fait d’un… Le monde animé était autant le fait d’une sirène et de son crabe que de cette sorcière des mers dans laquelle convergent des influences aussi variées que Cruella de Vil ou la Reine de Cœur, en passant par le Jabba d’une certaine saga galactique jusqu’à arriver à la ressemblance plus que raisonnable qu’elle entretient avec Divine, l’ancienne muse de John Waters. Mangeant Ariel dans toutes les scènes qu’elle partage avec elle, Ursula est, à mon avis, le meilleur d’un film exceptionnel. Pourtant, si vous deviez choisir un moment, « Pauvres âmes malheureuses » l’emporterait.

Maleficent, de ‘La Belle au bois dormant’

Les mauvais 4 de Disney

La place du deuxième meilleur méchant que Disney ait jamais donné revient à Maléfique. Mais pas l’imitation édulcorée et oubliable qu’a incarnée Angelina Jolie, mais la vraie, cette puissante sorcière capable de maudire un bébé sans défense avec une mort certaine et dont la cruauté n’a pas ou peu nécessité l’explication stupide qui nous est donnée dans le film sorti en salles vendredi dernier. Et là, il n’y a aucun doute sur ce qui constitue le point fort de ses apparitions dans le film, la palme revient à son raid sur le baptême de la petite Aurore et ce rire capable de glacer le sang.

La reine, de ‘Blanche-Neige et les sept nains’

Disney 5

Et nous arrivons à la première. Une position qui ne pouvait être occupée par personne d’autre que celui qui a tout commencé. Avec près de quatre-vingts ans derrière elle, la reine qui fait tuer Blanche-Neige parce que sa beauté est supérieure à la sienne est toujours aussi terrifiante, sinon plus, que la vieille femme à la voix ridée et au gros nez en laquelle elle se transforme pour donner à la princesse la pomme empoisonnée qui la plongera dans un sommeil apparemment éternel. De loin le meilleur d’un chef-d’œuvre du cinéma de tous les temps et, à lui seul, le meilleur méchant qui ait donné la maison de Mickey Mouse.

Voici ma sélection. Comme toujours, dans ces cas-là, c’est à vous de parler. Qui incluriez-vous ? Qui ne le ferait pas ? Prononcez ou l’une de ces femmes maléfiques vous maudira à vie… ou pire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *