Les fossiles trouvés en Argentine pourraient être ceux du plus grand dinosaure du monde

Les recherches publiées mercredi indiquent que les restes fossiles trouvés en 2012 dans le sud-ouest de l’Argentine proviennent d’un sauropode vieux de 98 millions d’années. Comme le rapporte DW, ce qui est significatif dans cette découverte, c’est que sa taille pourrait en faire le plus grand dinosaure jamais connu.

Les os observés sont 10 à 20 % plus grands que ceux de Patagotitan majorum, qui était le plus grand connu à ce jour. Celui-ci pesait environ 70 tonnes, mesurait près de 40 mètres de long et avait un long cou, comme l’a souligné Alejandro Otero, chercheur à la Division de paléontologie des vertébrés du Musée de La Plata, dans un rapport publié par l’Agence de diffusion scientifique de l’Université nationale de La Matanza (Ctys-UNLM).

« Ce qui a été trouvé jusqu’à présent, ce sont les 24 premières vertèbres de la queue, des éléments de la ceinture pelvienne, de la ceinture pectorale et les restes continuent sous la roche, donc nous allons poursuivre leur sauvetage dans les prochaines campagnes », a déclaré l’expert dans la revue Cretaceous Research.

Des estimations plus précises

Les os longs comme l’humérus ou le fémur, qui sont habituellement utilisés pour faire des estimations plus précises de la masse corporelle, ne sont pas encore disponibles. Malgré cela, il a expliqué que « certaines comparaisons avec Patagotitan majorum, par exemple avec des vertèbres et d’autres éléments de la taille, nous donne que les os de cet animal sont entre 10 et 20% plus grands ».

Le paléontologue José Luis Carballido a souligné le bon état dans lequel les restes ont été retrouvés : « Le spécimen se porte très bien car il est pratiquement articulé et nous avons plus de la moitié de la queue, de nombreux os de la hanche et, de toute évidence, est encore à l’intérieur de la roche, donc nous aurons encore quelques années de fouilles.

Découverte inédite

Pour sa part, le géologue Alberto Garrido, directeur du musée des sciences naturelles de Zapala, a souligné l’importance de la découverte : « Nous soupçonnons que le spécimen pourrait être complet ou presque complet. Tout dépendra de la façon dont les fouilles se poursuivront. Mais au-delà de la question de savoir s’il est plus grand ou non, le fait qu’un dinosaure de ces dimensions apparaisse articulé est quelque chose de très nouveau.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *