Le projet Pradera mettra en place des équipements d’orgue et de luzerne à Puno – Perulactea Le projet Pradera mettra en place des équipements d’orgue et de luzerne à Puno Élevage de Puno

Producteurs de bovins laitiers dans la région de Puno (hauts plateaux du sud du Pérou), sont à un pas d’intégrer des technologies appropriées de gestion de la traite afin d’augmenter la production de lait ; GMP (Good Manufacturing Practices), ces dernières années, les entrepreneurs ont intérêt à s’adapter aux technologies avancées en fonction des exigences de l’époque.

Ces trois dernières années, le gouvernement régional de Puno, à travers le projet Pro-Milk de PRADERA, a favorisé l’augmentation et l’adaptation de l’incorporation de technologies de traite mécanisée et de formation spécialisée dans les familles les plus nécessiteuses. En outre, le projet pro-lait, dans son champ d’intervention, vise à innover et à mettre en œuvre 160 modules de traite mécanique en partenariat avec les producteurs sélectionnés, selon des critères techniques formulés par le projet.

Ces équipes sont considérées comme des modules démonstratifs, où le reste des producteurs peuvent connaître les avantages des machines à traire, dans leur unité productive et par la suite ceux qui peuvent répéter les mêmes compétences, pour assurer la production de la qualité du lait et sa valeur en pourcentage 12% d’augmentation de la production.

Les producteurs de bovins laitiers dans la région de Puno, sont en train d’adopter des technologies, dans le même temps est accompagné de conseils techniques spécialisés dans l’utilisation de la machine par les spécialistes du projet Pro-milking PRADERA et les avantages dans la traite sont : l’augmentation de la production de lait à 12%, la réduction des problèmes de mastite, le gain de temps dans la traite ; tout cela se traduit par un revenu économique plus élevé de la vente de lait.

Pour sa part le directeur exécutif du projet spécial PRADERA Renato Talavera Salas, a déclaré, que le projet PRADERA Pro-lait, à la clôture de ses activités prévues pour cette année 2013. Les 48 associations de producteurs de bétail laitier recevront la même quantité d’équipement en modules de traite mécanisée, d’une valeur de S/326 400 nouveaux soles, ce qui correspond à un investissement de S/6 800 nouveaux soles par équipe.

190 nouveaux hectares de luzerne

Par ailleurs, le projet spécial PRADERA du gouvernement régional de Puno a livré le 5 décembre dernier environ 3 tonnes de graines de luzerne aux dirigeants bénéficiaires des localités de Cabana, Mañazo, Vilque et Tiquillaca, pour la plantation de 193 hectares préparés pour la campagne actuelle 2013-2014.

Dans la cérémonie de livraison était présent le directeur exécutif du projet PRADERA, Renato Talavera et le chef du projet PROLECHE, Julio Wilder Carcausto, ainsi que le personnel technique de terrain du projet.

Dans le cadre du projet Proleche de PRADERA, jusqu’à présent 4 mille 825 kilos de semences de luzerne ont été livrés, au profit de plus de 300 familles, pour l’augmentation du plancher fourrager dans les localités de la zone nord de Puno, qui sera concrétisé en soutien aux 1500 familles indirectes, ciblées par le projet en question.

Pour sa part Juan Benique, leader des Producteurs du district de Cabana, a déclaré que le travail acharné de l’équipe technique de PRADERA se reflète dans les parcelles des bénéficiaires, il a donc assuré que la luzerne finira sur le terrain et a suggéré qu’elle soit supervisée par le projet.

Il a également indiqué que le projet Proleche a touché les familles les plus démunies :  » c’est pourquoi nous remercions le président régional Dr. Mauricio Rodriguez, qui a eu son soutien au projet. Mauricio Rodriguez, qui a eu sa volonté de travailler avec des producteurs qui ont été longtemps abandonnés, mais aujourd’hui nous avons effectivement pu recevoir ce soutien, qui va générer notre économie, c’est plus un travail qui nous a capitalisé, maintenant notre tâche sera d’entreprendre, d’arriver comme nous avons pu le voir dans les autres pays comme l’Argentine et ailleurs » a souligné le bénéficiaire du projet PROLECHE de PRADERA.

Finalement Renato Talavera a invoqué de continuer à travailler et qu’ils ne devraient pas avoir de méfiance du projet, parce que l’autorité du gouvernement régional sera toujours à côté des producteurs agricoles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *