Le glacier Matanuska, l’un des plus grands glaciers du monde

Les glaciers sont de majestueux chefs-d’œuvre de la nature. Situé en Alaska (États-Unis), dans le Borough de Matanuska-Susitna, le glacier Matanuska est l’un des glaciers les plus impressionnants du monde et le plus grand glacier accessible en voiture aux États-Unis. Il est situé à 161 km d’Anchorage et peut être atteint en empruntant la Glenn Highway, une route de l’Alaska longue de près de 300 km, qui relie Anchorage à Glennallen et suit le cours de la rivière Knik. Au pied du glacier naît une rivière portant le même nom, qui termine sa course dans le golfe de Cook. Que vous ayez un cœur d’aventurier ou une simple curiosité, pour visiter cette impressionnante merveille gelée de la nature, il existe différents circuits avec différents niveaux de difficulté. Pour s’approcher de ce glacier, et même en faire le tour, des visites sont prévues du début du printemps jusqu’à l’automne.

Le glacier Matanuska, un des trésors naturels de l’Alaska

L’Alaska est le 49e État des États-Unis. Sa capitale est Juneau et sa plus grande ville Anchorage. Située dans le nord-ouest du Canada, cette région est célèbre pour ses grands espaces et sa faune sauvage. Plus de 60 % de la superficie de l’Alaska est classée en parc national. Parmi les caractéristiques de cet État, on trouve un grand nombre de glaciers majestueux qui ont trouvé, sous ces latitudes, les conditions propices à leur formation. Le climat de l’Alaska se caractérise par de fortes chutes de neige, des étés froids et l’action de la gravité, qui permet à la neige de se déposer en éliminant l’air. Un équilibre en faveur des chutes de neige au détriment de la fonte des neiges est également une condition préalable. L’Alaska compte au moins 100 000 glaciers, couvrant plus de 4,5 % de la superficie totale de l’État, soit plus de 75 000 kilomètres carrés. Certains de ces glaciers, comme le glacier Portage et le glacier Matanuska, sont facilement accessibles et il est facile d’organiser des visites.

Caractéristiques du glacier Matanuska

Le glacier Matanuska est l’une des merveilles de l’Alaska. Il fait environ 40 km de long sur 6,4 km de large et son accès est facile, puisqu’avec n’importe quelle voiture les visiteurs peuvent atteindre son pied. Le glacier est responsable d’un phénomène connu sous le nom de « trou météorologique ». L’air froid provenant du glacier pousse l’air plus chaud vers le haut, créant un microclimat, avec un ciel ensoleillé et des températures relativement douces autour du glacier. Le glacier Matanuska est en perpétuel mouvement, avançant d’un pied et demi chaque jour (environ 18 pouces).

Une visite du glacier Matanuska

S’approcher et toucher le glacier Matanuska est une expérience unique. Des excursions sont prévues entre mars et octobre et sa facilité d’accès en fait un endroit populaire. Pour admirer le glacier, il suffit de suivre l’itinéraire de la Gleen Highway. La plupart des visiteurs atteignent le glacier en traversant un terrain de camping privé situé au kilomètre 164 de la Glenn Highway. Les routes privées mènent à un parking d’où partent les excursions sur le glacier Matanuska. La meilleure façon de profiter d’un voyage ici est d’avoir un guide. Casques, crampons et bâtons de randonnée et tout le matériel d’escalade sont généralement fournis.

Pour les moins sportifs, le Matanuska Glacier State Recreation Site, au mile 162 de la Glenn Highway, offre les meilleures vues sur le glacier et la rivière Matanuska. Il dispose d’un terrain de camping qui comprend des installations complètes telles que des toilettes, un accès à l’eau potable et des tables de pique-nique. Pour les courageux, une randonnée d’environ 20 minutes permet de traverser une forêt jusqu’aux plates-formes d’observation du glacier.

En plus d’admirer la beauté unique du glacier, pendant l’été, les visiteurs y pratiquent surtout des activités telles que la randonnée et le rafting. En hiver, le ski, les raquettes et la motoneige sont appréciés des touristes. L’accès au parc n’est pas gratuit ; pour voir le glacier de près, chaque visiteur doit payer un droit d’entrée.

En amont, une visite du glacier est organisée. Bien que les excursions soient programmées pendant les périodes plus chaudes, les conditions dans la région sont encore rudes. Des vêtements appropriés sont indispensables, surtout pour ceux qui souhaitent escalader le glacier. Des vêtements chauds et des bottes sont indispensables. Ceux qui n’ont pas le nécessaire dans leur valise peuvent se rendre dans les magasins d’Anchorage, à 160 km de là.

Exemples de randonnées typiques pour découvrir le glacier Matanuska

Les visiteurs qui souhaitent s’approcher au plus près du majestueux glacier et découvrir ses crevasses, grottes ou trous bleus profonds, également appelés moulins, peuvent opter pour une randonnée, de quelques heures ou d’une journée complète.

  • Les randonnées sur le glacier Matanuska commencent généralement dans la vallée de Matanuska Susitna pour découvrir Anchorage. En continuant le long du glacier, des bassins d’eau de fonte géants, des formations de glace bleue et des crevasses attendent les touristes. La magnifique chaîne de l’Alaska, les monts Talkeetna et les monts Chugach constituent une toile de fond magnifique. L’histoire de la formation des glaciers et la géologie de la région n’auront plus de secrets pour les voyageurs qui choisiront d’être accompagnés d’un guide. Le déjeuner est généralement inclus dans le voyage organisé. Au menu, par exemple, vous dégusterez du fromage grillé et une tasse de riche chocolat chaud.
  • D’autres circuits offrent la possibilité de commencer l’aventure le long du Gleen Hihgway tout en profitant de la nature sauvage caractéristique de l’Alaska depuis Anchorage. Traversant la vallée de Matanuska le long de la rivière Matanuska, le glacier se déploie sur une distance de 161 km. Au pied du glacier, les traîneaux emmèneront les participants pour une balade d’environ 2 heures. De cette façon, ils peuvent profiter d’une vue unique et extraordinaire sur cette merveille de la nature.

  • Ce n’est pas tous les jours que les touristes ont l’occasion de voir un glacier d’aussi près. Pour un moment inoubliable, une excursion à la « moraine » (amas de roches, de sable, de boue et d’autres matériaux qui érodent, transportent et accumulent un glacier) ou à la zone des chutes de glace du glacier est incontournable. Sur les rochers, créant de magnifiques séracs, s’effritent de grands blocs de glace qui sont le résultat de la fracture d’un glacier. En chemin, des formations naturelles, telles que des crevasses, émerveilleront également les visiteurs.

Le glacier est accessible à la plupart des touristes, quelle que soit leur condition physique. Des circuits spéciaux ont été créés pour les personnes ayant des problèmes de mobilité ainsi que pour les enfants. Les grimpeurs plus expérimentés ont accès à plusieurs voies qu’ils apprécieront.

Activités à faire autour du glacier

Cette région regorge de sites naturels et propose donc, en plus de la visite du glacier, de nombreuses autres activités.

D’une longueur de 120 km, la rivière Matanuska, qui prend sa source dans le glacier, traverse la vallée de Matanuska-Susitna, l’un des rares endroits en Alaska où l’agriculture est possible. La rivière est un endroit populaire pour les amateurs de sports d’eau vive. En fait, il est classé aux niveaux II et III de l’échelle internationale de difficulté des rivières. C’est l’endroit idéal pour les amateurs de kayak et de rafting de niveau intermédiaire à avancé.

Les amoureux de la nature peuvent profiter d’une randonnée sur le célèbre sentier Lion’s Head. Cet endroit offre des paysages époustouflants avec la rivière Matanuska, le ruisseau Caribou et la chaîne Talkeetna en toile de fond.

Le glacier Matanuska, un défi pour tous les amateurs de sensations fortes

L’escalade du glacier Matanuska garantit de fortes poussées d’adrénaline dans l’un des plus beaux sites naturels du monde. D’une hauteur de 4 016 mètres, le glacier est un extraordinaire terrain de jeu pour les grimpeurs. Tout au long de l’ascension, vous découvrirez d’impressionnantes crevasses, des grottes et de nombreux lacs. Bien sûr, pour toutes ces aventures, il faut être bien équipé. Pour assurer la sécurité tout au long de l’ascension, des crampons, un piolet et des ancrages d’escalade sont indispensables. Les vêtements sont également très importants, car s’attaquer à un glacier nécessite de porter des vêtements imperméables pour rester au chaud.

– Faune et flore du glacier Matanuska

Les conditions climatiques de la région du glacier Matanuska sont extrêmes. Le climat très froid et l’absence de sol à la surface du glacier rendent pratiquement impossible la survie et la multiplication de tout être vivant, même des bactéries. Cependant, en raison de l’emplacement du glacier, entre les monts Chugach et Talkeetna, et de son mouvement continu, qui remue et brise le substrat rocheux, on trouve des sédiments et des restes de plantes, notamment des mousses, dans les différents canaux de la formation glaciaire. Au fil du temps, ils sont dispersés sur tout le glacier, en particulier à la surface. Les mousses, grâce à leur résilience, ont réussi à s’adapter parfaitement à cet environnement hostile. De plus, ils ont la capacité de reprendre leur croissance et leur photosynthèse après une longue période d’inactivité, par exemple après une congélation. Les mousses ont également été capables de survivre dans cet environnement inhospitalier grâce à leur méthode de reproduction asexuée. Une fois qu’ils ont réussi à se fixer sur un substrat, aussi petit soit-il, ils peuvent se multiplier. Le mouvement continu du glacier fait que la mousse se plie et expose toutes ses faces à la lumière, ce qui favorise le développement en touffes. La touffe de mousse qui en résulte sert alors de substrat aux micro-organismes et aux invertébrés. Les espèces varient en fonction de la taille de la touffe de mousse.

– Hébergement à proximité du glacier Matanuska

Pour les touristes souhaitant découvrir le glacier Matanuska, plusieurs hébergements sont disponibles. Pour les amateurs de camping, l’endroit idéal est le Matanuska Glacier State Recreation Site, car il dispose de toutes les commodités modernes telles que des toilettes et un accès à l’eau potable. C’est également un endroit parfait pour admirer le glacier. Le seul inconvénient est qu’il n’y a pas d’accès direct au glacier. Les voyageurs qui veulent s’approcher au plus près du glacier doivent faire une petite marche de 2 km.

Les amateurs de glamour trouveront également leur compte car il existe des campings très luxueux le long de la Gleen Highway qui organisent également des excursions sur les glaciers. De nombreux hôtels et pensions de famille ouvrent leurs portes aux touristes de passage à Matanuska. Le glacier étant situé à moins de 200 km d’Anchorage, il est également possible de choisir de rester à Anchorage et de programmer une excursion d’une journée vers le glacier.

Le glacier Manatuska et le réchauffement climatique

Les glaciers sont les plus grandes réserves d’eau douce de la planète, représentant près de 70% de l’eau douce de la Terre. Ils sont aussi les mémoires de l’histoire de notre planète, car ces impressionnantes masses de glace retiennent prisonnières les traces des changements climatiques que la Terre a connus au cours des millénaires. Cependant, il ne fait aucun doute que les glaciers fondent. D’ici un siècle, plus de 90 % d’entre eux risquent de fondre en raison du réchauffement climatique. Les glaciers de l’Alaska ne sont pas épargnés par ce problème. En outre, des études récentes ont montré que les glaciers de l’Alaska fondent 100 fois plus vite que ce que les scientifiques avaient prévu. Chaque année, leur taille se réduit de plus en plus, atteignant des niveaux jamais enregistrés auparavant. Sur le glacier Matanuska, on voit de plus en plus de bassins remplis d’eau de fonte glaciaire et des rivières plus spectaculaires se creusent dans le glacier. Pour l’instant, cependant, les glaciers de l’Alaska restent des lieux magiques et extraordinaires que l’on devrait au moins visiter une fois dans sa vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *