La prégabaline réduit la douleur trigéminale sévère

Par David Douglas

NEW YORK (Reuters Health) – La prégabaline (Lyrica) réduit la douleur faciale sévère et les autres symptômes de la névralgie du trijumeau, suggère une étude.

Cette affection affecte le nerf trijumeau, qui modifie les perceptions du toucher, de la douleur et de la température au niveau du visage et de la mâchoire.

Les personnes atteintes de névralgie du trijumeau ressentent une douleur faciale intense et fulgurante qui affecte les mouvements quotidiens comme parler, se brosser les dents ou mâcher. Peu de médicaments soulagent cette névralgie.

« Les résultats suggèrent que la prégabaline pourrait être le traitement de premier choix lors du traitement de la névralgie douloureuse du trijumeau dans des conditions  »réelles », car elle réduit la douleur et les symptômes associés, tels que l’anxiété, la dépression et les troubles du sommeil, avec une très bonne tolérance », a déclaré l’auteur principal Concepcion Perez, MD, à Reuters Health.

La prégabaline, qui est un médicament qui calme les cellules nerveuses, a obtenu une autorisation réglementaire en 2008 aux États-Unis pour traiter une autre affection génératrice de douleur, la fibromyalgie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *