Histoire et gribouillage du Dr. Maya Angelou

Marguerite Annie Johnson plus connue sous le nom de Dr Maya Angelou, née à Saint-Louis-Missouri le 4 avril 1928 et morte en Caroline du Nord le 28 mai 2014, est une écrivaine, militante des droits de l’homme et chanteuse ; Elle a publié 7 autobiographies, 3 livres d’essais, des livres de poésie et a été l’une des personnalités les plus en vue de la télévision, des pièces de théâtre et des spectacles dans les années 1950.

Elle était un porte-parole des personnes et des femmes noires,comme attribution ses œuvres ont été considérées comme un plaidoyer pour la culture noire ; Ses livres ont été inspirés par le racisme, l’identité, les voyages et la famille.

« Je sais pourquoi l’oiseau en cage chante » a été publié pour la première fois en 1969, cela a été l’une des plus grandes autobiographies de dr. Maya angelou, comme, elle a été saluée comme un nouveau type d’auteur de mémoires et l’une des premières femmes afro-américaines où elle expose et discute publiquement de sa vie personnelle, cependant, à cette époque les auteurs féminins noirs étaient peu loués et marginalisés, il était donc difficile pour eux de se présenter comme le protagoniste dans la littérature qu’ils écrivaient.

Comme une brève introduction à cette grande femme que je voulais faire dans ce post, son doodle sur google mettait en scène son poème « Still I Rise », avec d’excellentes illustrations un peu abstraites, mettant en scène des personnes reconnues, puissantes et militantes comme Alicia Keys, Oprah Winfrey, America Ferrera, Martina Mcbride, Guy Johnson, Laverne Cox et bien sûr la voix principale du Dr. Maya Angelou.

Source

Dans ce poème comme vous le verrez est concentré sur toute la douleur, La misère et le racisme que le Dr Maya Angelou et l’ensemble de la race noire ont dû traverser, cependant, elle parle de la façon dont, au-delà de toutes ces choses d’être une femme et un Afro-Américain, elle se lèvera !, comme une femme forte avec un élan de sagesse et d’amour pour elle-même et comment malgré les choses qui ne pouvaient pas être vraies d’elle écrites dans l’histoire, elle s’élèverait toujours à travers sa littérature, que sa chutzpah et son cœur ouvert en exprimant tout ce qu’elle ressentait à travers ses livres et poèmes continueraient, au-dessus de toutes choses.

J’avoue que je n’avais pas une grande connaissance du Dr. Maya Angelou, mais après les recherches que j’ai effectuées, il était inévitable que je ne ressente pas autant d’amour, de puissance et d’espoir à travers elle…

…..Puissent des personnes comme Margarie Annie Johnson continuer à marquer l’histoire, de si grandes personnes et des porte-parole pour ceux d’entre nous qui ont besoin d’être entendus

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *