Gaston Maspero

Parmi ses publications les plus notables, on peut citer son Histoire ancienne des peuples de l’Orient classique, qui couvre en trois volumes toute l’histoire du Moyen-Orient, des origines à la conquête d’Alexandre le Grand ; L’Histoire des peuples de l’Orient, qui met l’accent sur l’égyptologie et sur ce qu’on appelait à l’époque l’assyriologie, poursuit le même objectif, avec six éditions ; les Études de mythologie et d’archéologie égyptiennes de 1893 sont un recueil d’essais et d’articles publiés à l’origine dans diverses revues, important pour sa contribution à l’histoire de la religion égyptienne.

A côté de son importante bibliographie consacrée à la philologie et à l’archéologie de l’Égypte, son court essai sur les caractéristiques phonétiques du parler des habitants de la campagne de Buenos Aires et de l’Uruguay (« Sur quelques singularités phonétiques de l’espagnol parlé dans la campagne de Buenos-Ayres et de Montevideo », « On some singularities of the Spanish spoken in the countryside of Buenos Aires and Montevideo ») mérite une mention spéciale. Mémoires de la Société linguistique de Paris (1875), un essai qui, au-delà de sa brièveté, peut être considéré comme un pionnier dans le domaine de la dialectologie espagnole du Río de la Plata en prenant comme source la littérature gaucho.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *