Est-ce qu’un essai clinique convient à votre enfant ?

    • Taille de texte plus grandeTaille de texte plus grandeTaille de texte normale

    Si votre enfant est confronté à une maladie grave comme le cancer ou souffre d’une maladie chronique, comme l’asthme, votre médecin peut recommander la participation à un essai clinique.

    A propos des essais cliniques

    Un essai clinique est une étude de recherche qui suit un protocole ou un plan d’action prédéfini.

    Certains essais cliniques se contentent d’observer des personnes dans certaines situations (par exemple, combien d’enfants obèses ou en surpoids souffrent de dépression), puis enregistrent les données pour que les chercheurs les analysent. D’autres étudient les effets de nouveaux médicaments, thérapies, vaccins, vitamines ou procédures. Ce type d’essais, appelés essais cliniques randomisés et contrôlés, tente de trouver le meilleur traitement avec le moins d’effets secondaires possible. Ils ne sont réalisés qu’après des recherches préliminaires et s’il existe des raisons de penser que le nouveau traitement potentiel est efficace.

    Tous les essais cliniques sont volontaires et les informations recueillies au cours de ceux-ci sont confidentielles. Les participants peuvent se retirer de l’étude à tout moment, pour n’importe quelle raison.

    Comment elles fonctionnent

    Toutes les études sont guidées par un protocole, qui décrit ce que l’essai va étudier, qui sont les candidats appropriés et quels traitements (le cas échéant) seront proposés, et comment les résultats seront mesurés.

    Dans un essai clinique randomisé et contrôlé, les enfants sont divisés en groupes. Le groupe expérimental reçoit le traitement à tester, tandis que le groupe témoin reçoit soit un traitement conventionnel (généralement ce que l’enfant reçoit déjà), soit un placebo (un traitement factice ou une pilule de sucre qui ne contient aucun médicament).

    Dans les essais cliniques chez les enfants, le placebo n’est utilisé que si l’interruption du traitement conventionnel est courte (peut-être quelques jours) et ne présente aucun risque ou si la thérapie testée vise à traiter les symptômes gênants (comme le larmoiement) d’une maladie.

    Dans ce type de traitements, les patients sont « en aveugle », ce qui signifie qu’ils ne savent pas s’ils reçoivent le traitement ou le placebo jusqu’à la fin. Il n’est donc pas possible que le fait de savoir ce qu’ils prennent puisse influencer leur réponse. Dans une étude en double aveugle, ni les patients ni les chercheurs ne savent qui a pris le médicament ou le placebo avant la fin de l’étude.

    Une fois l’étude terminée, les résultats du groupe expérimental et du groupe témoin sont comparés. Les chercheurs analysent les données pour déterminer si le nouveau traitement potentiel est efficace.

    Qui peut participer ?

    Les critères qui définissent qui est candidat à la participation à un essai clinique diffèrent d’une étude à l’autre. Souvent, les personnes atteintes d’une maladie qui ne répond pas au traitement actuel et qui pourrait bénéficier d’un nouveau traitement potentiel peuvent être candidates. Ceux qui souffrent de maladies agressives, comme les formes récurrentes de cancer, ou de maladies pour lesquelles peu de traitements existent, peuvent également être candidats à des essais cliniques.

    Votre médecin peut vous aider à déterminer si votre enfant est candidat à un essai particulier ou vous orienter vers un médecin associé à l’essai. Une fois considéré comme un candidat approprié, votre enfant doit répondre à certains critères (tels que l’âge, le sexe et les antécédents médicaux) pour y participer.

    Évaluation des avantages et des inconvénients

    Les essais cliniques sont menés dans l’espoir de découvrir de nouveaux traitements plus efficaces et sont souvent très prometteurs. Cependant, il y a certains facteurs à prendre en compte pour décider si un essai clinique convient à votre enfant.

    L’avantage le plus convaincant d’un essai clinique est le potentiel d’un traitement plus efficace et d’un meilleur résultat pour votre enfant et, à terme, d’un remède pour la maladie. Les essais permettent souvent aux patients de recevoir de nouveaux médicaments, thérapies ou traitements avant qu’ils ne soient disponibles pour le grand public. Souvent, les enfants qui participent à des essais bénéficient d’un traitement dispensé par les meilleurs médecins de leur domaine et d’un suivi étroit de leur santé. En outre, de nombreuses familles éprouvent un profond sentiment de satisfaction en sachant que leur enfant contribue à la mise au point de meilleurs traitements pour sa maladie.

    D’autre part, les nouveaux médicaments, thérapies et traitements utilisés dans le cadre d’un essai peuvent ne pas être aussi efficaces que les options actuelles ou ne pas fonctionner du tout. Il existe également un risque d’effets secondaires potentiels, qui peuvent ou non être connus au moment de l’essai.

    La participation à un essai peut également exiger de votre enfant qu’il se rende plus souvent au cabinet du médecin ou à l’hôpital (avec éventuellement des nuitées), qu’il soit vu par de nouveaux médecins ou spécialistes dans d’autres lieux, ou qu’il se conforme à des exigences de traitement plus complexes ou compliquées. Gardez ces facteurs à l’esprit lorsque vous décidez si c’est une bonne idée pour votre enfant de participer à un essai.

    Poser des questions et communiquer ses préoccupations

    Participer à un essai clinique peut être une étape prometteuse pour votre enfant. Poser des questions et communiquer avec le médecin et l’équipe soignante peut vous aider à vous sentir en confiance par rapport à votre décision.

    Voici quelques questions que vous pouvez poser :

    • Pourquoi mon enfant est-il un candidat approprié pour cet essai ?
    • Quels sont les bénéfices pour mon enfant ?
    • Quels sont les risques/bénéfices potentiels (à court et long terme) de ce protocole ?
    • Quelles études, quels médicaments ou quels traitements seront proposés ?
    • Quelle est la différence entre ce traitement et celui que mon enfant reçoit actuellement ?
    • Mon enfant devra-t-il rester hospitalisé ou consulter des médecins ailleurs ?
    • Combien de temps durera l’essai ?
    • Est-il payant ?
    • Qui fournira des informations et une assistance à mon enfant et à moi-même pendant l’essai ?
    • Comment saurons-nous si le traitement fonctionne ?
    • Avons-nous accès aux résultats de l’essai ?
    • Que se passera-t-il une fois l’étude terminée ? Si le traitement est efficace, mon enfant continuera-t-il à recevoir le traitement expérimental ?
    • Un suivi sera-t-il proposé après la fin de l’essai ?

Le processus consistant à poser des questions et à se renseigner le plus possible avant de prendre une décision est appelé le processus de consentement éclairé. Obtenir les informations nécessaires est votre droit et votre responsabilité. Si vous décidez d’inscrire votre enfant à l’essai, il vous sera demandé de signer un formulaire de consentement.

Vous décidez

Décider des meilleurs soins pour votre enfant peut sembler accablant. Avant de prendre une décision, prenez le temps de vous renseigner sur l’état de santé de votre enfant, de rassembler des informations et de poser des questions. Discutez de toutes les options avec le médecin et votre famille ou d’autres membres de votre réseau de soutien. Disposer d’informations précises vous aidera à prendre la bonne décision pour votre enfant.

Révisé par : Steven Dowshen, MD
Date de révision : juillet 2015

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *