Engrais pour mangues

La culture de la mangue est traditionnelle en Amérique du Sud, les plus grands producteurs de
mangue étant les pays du Mexique, de la République dominicaine, de la Colombie, du Pérou et de l’Indonésie.

Quels micronutriments doivent être inclus dans l’engrais pour mangue ?

Une fertilisation correcte est vitale pour la culture des mangues, par exemple pendant les mois de floraison, il est important d’utiliser des micronutriments tels que le bore et le zinc.
Le zinc intervient dans les processus hormonaux de la plante pendant les premiers stades de
fruits, tandis que le bore améliore la qualité du pollen dans les fleurs, favorisant une bonne
fécondation de celles-ci et une bonne nouaison.

Fécondation de la mangue

Pendant la croissance de l’arbre, le but de la fertilisation est de créer une
structure aérienne adéquate de l’arbre et une croissance rapide du système racinaire. Dans cette
période, la culture a besoin de beaucoup d’azote, ce qui favorise la croissance des plantes.
La fertilisation doit être faite à petites doses et fréquemment suivie d’un arrosage.
Avant de transplanter l’arbre, il est recommandé d’utiliser un engrais organique ou un mélange de
fertilisants avec tous les micronutriments nécessaires.
Pendant la période de production, la fertilisation est généralement basée sur le critère de fertilisation
par restitution. Afin de pouvoir effectuer une fertilisation correcte, il est conseillé d’observer le
comportement de l’arbre et de tenir compte des analyses de sol et de la littérature.

Partager sur FacebookShare on Google+Partager. sur Google+Tweet à ce sujet sur TwitterPartagez sur LinkedIn

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *