Développement postnatal du testicule chez la chèvre Gaddi (Capra hircus)


ARCHANA, P et al. Développement postnatal du testicule chez la chèvre Gaddi (Capra hircus) . , 32, 1, pp.166-176. ISSN 0717-9502. http://dx.doi.org/10.4067/S0717-95022014000100029.

^len^aUne étude a été menée sur les testicules de 30 chèvres Gaddi mâles, divisées en 3 groupes viz ; âge prépubertaire (0 jour à 18 mois), pubertaire (<18 mois à >5 ans) et post pubertaire (>5 ans). L’étude a révélé que le testicule était recouvert d’une tunique albuginia fibrosée ayant une couche fibreuse externe et une couche vasculaire interne avec des fibres musculaires lisses à la naissance. L’épaisseur de la tunique albugineuse a continuellement augmenté entre les animaux prépubères et postpubères. Le testicule septulaire, issu de la tunique albuginia, divise le parenchyme en lobules et converge vers le testicule médiastin. Quelques cellules de Leydig différenciées et indifférenciées étaient présentes dans les espaces intertubulaires des nouveau-nés, qui augmentaient énormément chez les animaux pubères et étaient remplacées par des fibroblastes chez les animaux post-pubères. Le parenchyme était composé de cordons sexuels solides chez les nouveau-nés. Ceux-ci se transformaient en tubules lumineux après l’âge de 6 mois et présentaient des tubuli contorti et des tubuli recti bien nets menant au testicule médiastin. Chez les enfants de « 0 » jour, les cordons sexuels étaient remplis de petites cellules indifférenciées situées en périphérie le long de la membrane basale et de grandes cellules germinales primordiales situées au centre. Vers l’âge de six mois, ces dernières ont commencé à montrer des signes de dégénérescence et la luminisation des tubules a donc commencé. La spermatogenèse a commencé dans les tubules séminifères des chèvres de 12 à 18 mois. Chez les animaux pubères, tous les stades des cellules spermatogènes et des cellules de Sertoli ont été identifiés dans les tubules séminifères. La population de cellules gonia et de spermatocytes primaires + secondaires était de 35% et 30% respectivement. Chez les animaux postpubères, les cellules goniaques étaient réduites à <30% et les spermatocytes primaires + secondaires étaient <20%. De nombreux tubules séminifères en dégénérescence présentaient une hyalinisation, une fibrose et des cellules géantes. Le rapport stroma et parenchyme qui était de 35:65 à la naissance est devenu 30:60 à 6 mois, 25:75 à 12 mois et 15:85 chez les animaux pubères et 20:80 chez les postpubères. L’augmentation du stroma dans la dernière phase était associée au remplacement des tubules séminifères par des éléments fibreux.^les^aSe realizó un estudio en 30 testículos de cabras Gaddi machos divididos en 3 grupos : prepúberes (0 días a 18 meses), púberes (<18 meses y >5 años) y post-púberes (>5 años). El estudio reveló que los testículos al nacimiento estaban cubiertos por una túnica albugínea fibroserosa con una capa fibrosa externa y otra capa vascular interna con fibras musculares lisas. Chez les animaux prépubères à postpubères, la tunique albuginée a montré une croissance continue de son épaisseur. Le septum testiculaire, dérivé de la tunique albuginée, divise le parenchyme en lobes convergents dans le médiastin testiculaire. Dans les espaces intertubulaires du testicule du nouveau-né, on observe peu de cellules intertitielles différenciées et indifférenciées, mais une augmentation significative chez les animaux pubères, qui sont remplacées par des fibroblastes après la puberté. Le parenchyme des testicules des animaux nouveau-nés était composé de cordons sexuels continus. Ceux-ci deviennent des tubules luminaux après l’âge de 6 mois, mettant en évidence des tubules contournés et droits menant au médiastin testiculaire. Chez les animaux âgés de 0 jour, les cordons sexuels présentent de petites cellules indifférenciées situées en périphérie le long de la membrane basale et de grandes cellules germinales primordiales situées au centre. À l’âge de six mois, ces derniers ont commencé à montrer des signes de dégénérescence. La spermatogenèse commence dans les tubules séminifères entre 12 et 18 mois. Chez les animaux pubères, tous les stades de la spermatogenèse, les cellules et les cellules sustentaculaires ont été identifiés dans les tubules séminifères. La population des cellules goniaques était de 35% et celle des spermatocytes primaires plus secondaires de 30%. Chez les animaux postpubères, les cellules goniaques étaient réduites à <30% et les spermatocytes primaires plus secondaires à < 20%. De nombreux tubules séminifères présentaient une dégénérescence. Le rapport parenchyme/stroma était de 35:65 à la naissance, puis 30:60 à 6 mois, 25:75 à 12 mois, 15:85 chez les animaux prépubères et 20:80 à la puberté. L’augmentation du stroma dans cette dernière phase était associée au remplacement des tubules séminifères par des éléments fibreux.

:.

:.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *