Démolition du centre commercial

La période d’exposition publique pour la démolition de Las Rotondas est désormais ouverte

Redacción Noticias Fuerteventura

Le conseil municipal de Puerto del Rosario a ouvert la période de consultation publique à toute personne intéressée, du dossier relatif à l’annexe à l’accord urbain du 25 mars 2015 sur l’exécution du jugement du tribunal qui détermine la démolition d’une partie du centre commercial Las Rotondas, construit à l’époque avec un excès de volume par rapport au règlement municipal d’urbanisme.
Les personnes intéressées disposent d’un délai d’un mois pour consulter le contenu du dossier au secrétariat de la mairie de Puerto del Rosario.

Le dossier est lié à la démolition du troisième étage du centre commercial Rotondas, comme l’exige le jugement rendu le 18 janvier 2008, qui a montré que l’étude de détail approuvée en 2002 pour la construction du centre commercial, violait le plan général d’urbanisme de Puerto del Rosario, pour augmenter l’utilisation prévue dans ce 14.700 mètres carrés à 47 423 mètres carrés.

Selon ce jugement, le conseil municipal devait exécuter la démolition du 33.000 mètres carrés du Centre, ce qui a tenté d’éviter le capital du Consistoire. Le Conseil municipal a fait valoir dès le premier moment que la perte économique serait très importante pour les caisses municipales, pour les entrepreneurs installés dans le Centre et pour la société de Puerto del Rosario en général.

Selon ce qu’a récemment déclaré le conseiller du recrutement, Alejo Soler, à Fuerteventura News, le Consistoire est obligé d’exécuter la sentence, mais à ce stade, il est encore tôt pour conclure si la démolition doit être effectuée sans recours, ou d’autres alternatives compensatoires adéquates.

Dans cette ligne de travail, les fonctionnaires municipaux ont essayé de trouver un accord avec les différentes administrations et les propriétaires pour sauver l’intégrité du bâtiment, a déclaré à l’époque Alejo Soler : « Nous travaillons ensemble avec le service juridique du conseil et le gouvernement des îles Canaries pour essayer de trouver une solution compensatoire pour éviter la démolition et résoudre la surconstruction qui est le principal problème du centre commercial ». Pour ce faire, nous avons proposé un certain nombre de moyens avec les propriétaires et la Communauté autonome, et ainsi essayer de le présenter en justice et de sauver la démolition », a déclaré le conseiller municipal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *