Dassault Aviation

La Société des Avions Marcel Bloch a été fondée par Marcel Bloch en 1928. En 1935, Bloch et Henry Potez conviennent d’acheter la Société Aérienne Bordelaise (SAB), qui est rebaptisée Société Aéronautique de Sud-Oest. En 1936, l’industrie française de l’armement est nationalisée sous le nom de Société Nationale des Constructions Aéronautiques du Sud-Ouest (SNCASO). Marcel Bloch agira comme administrateur adjoint du ministère de l’Air.

Pendant l’occupation de la France, l’industrie aéronautique française a été pratiquement démantelée. Marcel Bloch a été emprisonné par le gouvernement français de Vichy en octobre 1940. En 1944, Bloch est déporté au camp de concentration allemand de Bunchenwald où il reste jusqu’à sa libération le 11 avril 1945.

Le 10 novembre 1945, lors d’une réunion extraordinaire de la Société Anonyme des Avions Marcel bloch, la société opte pour la création d’une nouvelle société : la Société des Avions Marcel Bloch. Le 20 janvier 1947, la société change de nom pour refléter le changement de nom de son propriétaire : Société des Avions Marcel Dassault.

En 1954, Dassault crée une division électronique (qui sera rebaptisée Electronique Marcel Dassault en 1962), première étape du développement de radars montés sur avion, bientôt transformés en têtes chercheuses de missiles air-air, en aides à la navigation et au bombardement. Entre les années 1950 et la fin des années 1970, la plupart des activités de Dassault étaient des exportations, où son plus grand succès était la série des Dassault Mirage et le Mystere-Falcon.

Le 27 juin 1967, Dassault (à la demande du gouvernement français) a acheté 66% de Breguet Aviation. En raison de cette acquisition, la société des Avions Marcel Dassault est dissoute le 14 décembre 1971 pour la création des Avions Marcel Dassault-Breguet Aviation (AMD-BA).

La société Dassault Systèmes est créée en 1981 pour le développement et la commercialisation du logiciel de CAO de Dassault : CATIA. Dassault Systèmes est devenu le leader du marché dans ce secteur.

En 1979, le gouvernement français a acheté 20% de Dassault et a créé la Société de Gestion de Participations Aéronautiques (SOGEPA) pour gérer cet investissement et un 25% indirect d’Aérospatiale (le gouvernement possédait déjà directement 75% des actions de cette société). En 1998, le gouvernement français a transféré ses parts dans Dassault Aviation (45,76%) à Aerospatiale. Le 10 juillet 2000, Aérospatiale-Matra a fusionné avec d’autres sociétés européennes pour créer EADS.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *