Côté droit ou gauche du cerveau ? C’est là que réside la créativité des gens

Où réside la créativité des gens ? L’opinion populaire veut que l’hémisphère droit de notre cerveau en soit responsable, mais des scientifiques de l’université Drexel, aux États-Unis, ont décidé de confirmer cette croyance.

Si l’on pense que les personnes les plus analytiques et logiques s’appuient davantage sur le côté gauche de notre cerveau, les personnes plus imaginatives et créatives le font dans l’hémisphère droit. Les neuroscientifiques, qui sont assez sceptiques quant à cette conception, ont fait valoir qu’il n’y a pas suffisamment de preuves pour soutenir cette idée, car une capacité aussi complexe que la créativité humaine doit utiliser de vastes pans des deux hémisphères.

Photo : Photo :
Christelle Langley | The Conversation Muzaffer Kaser | The Conversation

Pour tenter de faire la lumière sur cette controverse, des chercheurs de l’université de Drexel ont décidé, par le biais d’analyses d’imagerie cérébrale, d’étudier l’activité cérébrale des guitaristes de jazz pendant l’improvisation. Leurs résultats, publiés dans la revue scientifique « NeuroImage », montrent que la créativité est, en fait, principalement dirigée par l’hémisphère droit chez les musiciens inexpérimentés en matière d’improvisation. Cependant, les musiciens qui ont une grande expérience de l’improvisation font principalement appel à leur hémisphère gauche. Cela suggère que la créativité est une « capacité du cerveau droit » lorsqu’une personne est confrontée à une situation inconnue, mais que la créativité repose sur des routines bien apprises de l’hémisphère gauche lorsque l’individu est expérimenté dans la tâche.

Côté droit pour les activités inédites

Les chercheurs ont enregistré les électroencéphalogrammes (EEG) à haute densité de 32 guitaristes de jazz, avec différents niveaux d’expérience. Ils ont enregistré 192 improvisations de jazz (six chansons pour chacun des participants) qui ont été évaluées et notées, sur leur créativité et d’autres qualités, par des experts musicaux et des professeurs de jazz.

Les chercheurs ont comparé les EEG des performances avec des scores de créativité élevés et faibles. Chez les personnes les mieux notées, c’est-à-dire les plus créatives, on observe une plus grande activité dans les zones postérieures de l’hémisphère gauche du cerveau ; chez les moins créatives, on observe une plus grande activité dans les zones frontales et postérieures de l’hémisphère droit.

« Si la créativité est définie en termes de qualité d’un produit, comme une chanson ou une peinture, l’hémisphère gauche joue un rôle clé. »

Ces résultats pourraient suggérer que les performances hautement créatives sont associées aux zones postérieures de l’hémisphère gauche et que les performances moins créatives sont associées aux zones de l’hémisphère droit. Toutefois, selon les chercheurs, ce schéma est trompeur car il ne tient pas compte de l’expérience du musicien.

Lorsque les chercheurs ont réanalysé les EEG pour contrôler statistiquement le niveau d’expérience des interprètes, un schéma très différent est apparu dans les résultats. La quasi-totalité des différences d’activité cérébrale entre les performances hautement créatives et les performances moins créatives ont été constatées dans l’hémisphère droit, principalement dans la région frontale.

« Si la créativité est définie en termes de qualité d’un produit, comme une chanson, une fiction, un poème ou une peinture, alors l’hémisphère gauche joue un rôle clé », explique à Neuroscience News John Kounios, professeur de psychologie et directeur du programme de doctorat en sciences cérébrales appliquées et cognitives au College of Arts and Sciences de l’université Drexel.

« Cependant, si la créativité est comprise comme la capacité d’une personne à faire face à des situations nouvelles et non familières, comme c’est le cas pour les improvisateurs novices, alors l’hémisphère droit joue le rôle principal. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *