Consultants en ressources humaines, oui ou non ?


Le rôle des consultants en RH

Vous avez probablement entendu parler des consultants en RH, mais savez-vous exactement ce qu’ils font ? Pourquoi externaliser ces services ? Chez SupeRRHHeroes, nous vous expliquons en quoi ils consistent et les raisons de les engager.

En général, les cabinets de conseil en RH proposent des services d’externalisation des RH, sous la garantie d’un service plus efficace, puisqu’ils disposent de professionnels spécialisés et des outils les plus avancés pour l’exercice de leur activité. Mais les Ressources Humaines sont très vastes, et c’est pourquoi il existe des cabinets de conseil spécialisés dans des services spécifiques tels que les processus de sélection, les cours de formation, etc… Et l’embauche de l’un ou l’autre dépendra des besoins spécifiques de chaque entreprise, bien que le plus courant soit d’engager des consultants pour mener à bien le processus de sélection.

Selon une étude récente, il a été estimé qu’en Espagne, plus de 60% du recrutement est effectué par des agences de recrutement externes à l’entreprise, c’est-à-dire des consultants RH spécialisés dans le recrutement, dont l’objectif est la recherche et la sélection de candidats compétents qui apportent une valeur ajoutée aux entreprises.

Clefs pour externaliser les services de recrutement à un cabinet de conseil en ressources humaines

Pour ne pas se tromper dans le choix du cabinet de conseil, il est conseillé de suivre les conseils suivants :

Responsabilité de l’entreprise

La responsabilité finale appartient à l’entreprise, et non au cabinet de conseil, car c’est l’entreprise qui va intégrer le candidat dans ses effectifs et donc celle qui doit prendre la décision finale. Sinon, il est possible que le candidat choisi ne soit pas le bon candidat pour le poste, car le consultant ne connaît pas le lieu et le poste ainsi que la direction de l’entreprise.

Définition du poste.

Pour que le processus fonctionne, il faut fournir au consultant une bonne description du poste, ainsi que les compétences du candidat souhaité. Il se peut qu’il y ait plus d’un profil adapté à un rôle particulier et il est essentiel de le communiquer au consultant.

Niveau du recruteur

Le niveau du recruteur doit être en adéquation avec le poste à pourvoir. Par exemple, ce n’est pas une bonne idée de confier à un stagiaire la tâche de sélectionner un candidat pour un poste de PDG ou de directeur exécutif.

Di NO a los enchufes

Souvent, afin d’économiser des coûts, nous cherchons des entreprises d’une connaissance qui peuvent nous faire un prix spécial. Mais le recrutement est très délicat, et s’il s’agit d’un poste spécifique pour lequel ce consultant n’est pas spécialisé, le processus peut devenir un échec.

LinkedIn est utile, mais ce n’est pas tout.

C’est une erreur de penser qu’à travers LinkedIn, vous pouvez faire le même travail qu’un cabinet de conseil, car ce dernier a des contacts, sait où trouver les candidats adéquats, dispose de critères objectifs pour les présélectionner et connaît les bonnes questions à poser à chaque candidat, ainsi que la manière d’interpréter les réponses.

Conclusion

On peut donc conclure que le service de recrutement proposé par les cabinets de conseil, est un service utile et efficace, à condition de suivre ces conseils basiques mais fondamentaux pour enfin parvenir à embaucher le meilleur candidat.

Que pensez-vous ? Cela vaut-il la peine de confier cette tâche à une société de ressources humaines ?

activité de la société en temps réel-sésame

activité de la société en temps réel-sésame

Que pensez-vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *