Congé médical pour cause de gravité, de maladie ou d’accident non professionnel

Définition:

Congé pour cause d’accident, de maladie non professionnelle ou de grossesse, auquel le travailleur a droit en fonction de son ancienneté et de la licence médicale délivrée par l’ISSSTE.

Utilisateurs :

Personnel administratif de la base, responsables de la fiducie.

Délai de réponse :

20 jours ouvrables.

Linéaires:

Les travailleurs ont droit à un congé accident, à un congé maladie non professionnel ou à un congé de grossesse conformément aux dispositions des conventions collectives administratives de travail en vigueur.

Congé maladie

Lorsque les travailleurs sont dans l’incapacité de travailler, ils ont le droit de percevoir l’intégralité de leur salaire, conformément aux dispositions prévues en la matière par la loi de l’Institut de sécurité et des services sociaux des travailleurs de l’Etat et par les conventions collectives de travail susmentionnées.

Les travailleurs ont le droit de bénéficier d’un congé pour maladie non professionnelle dans les conditions suivantes :

  • Lorsqu’ils ont moins d’un an de service, jusqu’à quinze jours à plein traitement et jusqu’à quinze jours à demi-traitement.
  • Pour une à moins de cinq années de service, jusqu’à trente jours à plein traitement et jusqu’à trente jours plus demi-traitement.
  • Pour cinq à moins de dix années de service, jusqu’à quarante-cinq jours à plein traitement et jusqu’à quarante-cinq jours plus demi-traitement.
  • Pour dix à moins de quinze ans de service, jusqu’à soixante jours à plein traitement et jusqu’à soixante jours supplémentaires à demi-traitement.
  • Pour quinze ans de service ou plus, jusqu’à quatre-vingt-dix jours à plein traitement et jusqu’à quatre-vingt-dix jours supplémentaires à demi-traitement.
  • Si à l’expiration du congé à plein traitement et à demi-traitement, l’incapacité persiste, le congé est prolongé, sans traitement, jusqu’à ce qu’un total de douze mois soit atteint.

Les calculs sont effectués pour un service continu ou lorsque l’interruption du service ne dépasse pas six mois. Le congé est continu ou discontinu seulement une fois par an compté à partir du moment de la prise de poste.

Le congé est apprécié à partir du premier jour d’incapacité, selon le certificat médical de l’ISSSTE.

Congé de grossesse.

Les travailleuses ont droit à 90 jours de congé avec plein salaire en cas de grossesse, pouvant bénéficier de cette période de repos à partir de 45 jours avant la date prévue de l’accouchement, par le biais de l’attestation en bonne et due forme de l’ISSSTE.

Les femmes travailleuses qui, pour une raison quelconque, ont des naissances prématurées, auront également droit à 90 jours de repos à plein salaire, moyennant l’attestation en bonne et due forme de l’ISSSTE.

– Cette période de repos sera prolongée pour le temps nécessaire, au cas où elles seraient dans l’incapacité de travailler à la suite d’un accouchement.

Si pour une raison quelconque, la mère qui travaille avait été empêchée de profiter de ses vacances pendant la période de grossesse, elle en profitera immédiatement après la fin de cette période

Procédure :

1.- Remettre l’original et la copie de la licence médicale de l’ISSSTE, selon les modalités suivantes :

  • Les travailleurs de base, remettent cette documentation avec le contrôleur de présence ou dans le département du personnel administratif.
  • Le personnel administratif de la fiducie et les fonctionnaires remettront cette documentation directement au département du personnel administratif.

2.- Le département du personnel administratif, appose un cachet de réception sur la copie de la licence médicale du travailleur.

3.- Le département du personnel administratif, effectue le traitement du congé avant la direction générale du personnel.

4.- Se rendre au département du personnel administratif ou auprès du contrôleur des présences, une fois reçu l’avis de notification, pour percevoir le congé autorisé par la direction générale du personnel (DGPe).

Fin de la procédure.

Résultats du service :

Notification du congé.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *