Château de Masyaf

Les preuves suggèrent que les couches inférieures et les fondations du château sont d’origine byzantine. Des niveaux ultérieurs ont été ajoutés par les Nizarides ismaéliens, les Mamelouks et les Ottomans. Le château a été pris par les Assassins en 1141 à Sanqur (qui l’avait occupé au nom des Banu Munqidh de Shaizar) et a ensuite été refortifié par Rashid ad-Din Sinan. Masjaf et la ville environnante ont fonctionné comme la capitale d’un émirat Nizari du milieu du XIIe siècle jusqu’à la fin du XIIIe siècle. Saladin l’a assiégée en mai 1176, mais le siège n’a pas duré longtemps et s’est terminé par une trêve. Les recherches actuelles indiquent qu’il était détenu par les Nizarides ismaéliens à cette époque.

En 1260, le château est remis aux Mongols. Plus tard dans l’année, en septembre, les Nizarides s’allient aux Mamelouks pour expulser les Mongols de Syrie et récupérer le château. Baibars s’empare du château en février 1270. En 1830, une expédition égyptienne dirigée par Ibrahim Baba a causé quelques dommages au château. La restauration financée par le programme de soutien aux villes historiques de l’Aga Khan Trust for Culture a débuté en 2000.

La restauration du château a été financée par le programme de soutien aux villes historiques de l’Aga Khan Trust for Culture.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *