Blog (Français)

Les troubles cognitifs chez les personnes âgées sont le processus de déclin des performances des fonctions intellectuelles ou cognitives. Il se définit comme une difficulté à traiter les pensées qui entraîne des pertes de mémoire, des difficultés à prendre des décisions, des difficultés de concentration et d’apprentissage.

Les troubles cognitifs sont des troubles qui se manifestent à des degrés divers. Le plus fréquent est le trouble cognitif léger, qui touche assez régulièrement les personnes âgées.

Trouble cognitif léger

Le trouble cognitif léger (TCL), également appelé démence précoce ou trouble cognitif isolé, est une affection qui touche principalement la mémoire. Nous parlons ici d’un trouble léger, qui se situerait quelque part entre un vieillissement cérébral lié à l’âge et un processus de démence.

Chaque année, 1 patient sur 10 affecté par un trouble cognitif léger évolue vers une démence (dont la forme la plus courante est la maladie d’Alzheimer). Cependant, la majorité des patients présentent, de manière chronique, une altération cognitive discrète qui n’interfère pas avec leur vie quotidienne.

Quelques exemples de perte de mémoire liée à un trouble cognitif léger

  • Perte fréquente d’objets
  • Oubli de calendriers, de planning.
  • Légères difficultés dans l’utilisation du langage.

Dans ces situations, il est important de faire un suivi auprès des médecins et de la famille, pour anticiper d’éventuels cas de démence, ou d’Alzheimer. Les plateformes de stimulation cognitive, comme Kwido Mementia, sont également des outils de prévention potentiels. Grâce à l’analyse de l’activité de l’utilisateur avec l’appli, des rapports sont générés qui permettent d’identifier une éventuelle pathologie.

Symptômes

Il est important que les proches puissent être informés des symptômes les plus courants de ce trouble léger, afin de pouvoir les identifier à temps.

Il convient de rappeler que les troubles cognitifs dus à des causes biologiques ou psychologiques n’ont pas de remède en soi, même s’il est possible d’atténuer l’impact du trouble et d’exercer les fonctions affectées grâce à des processus de stimulation cognitive.

En revanche, on peut trouver des phases de troubles cognitifs spécifiques (qui peuvent être inversés) en cas d’abus inconsidéré de certains médicaments, la vigilance dans ce cas serait donc essentielle.

Certains symptômes courants que nous pouvons énumérer sont :

Des oublis plus fréquents, aussi bien de choses anodines que d’engagements importants. Par exemple : où vous avez laissé vos lunettes, ou vos rendez-vous chez le médecin.

Répétition de questions. Par exemple : Où allons-nous ?

Désorientation dans des lieux familiers. Par exemple : se retrouver perdu lorsque vous descendez faire vos courses.

Des difficultés de communication et d’expression. Par exemple : communication hésitante lors de l’explication d’un geste quotidien régulier.

Abandon des tâches quotidiennes. Par exemple : faire les courses, cuisiner, nettoyer…

Désintérêt pour les routines et les loisirs. Par exemple : abandon de la lecture, ou des rencontres sociales.

Quelles fonctions cognitives peuvent être stimulées ?

Les fonctions cognitives sont les processus mentaux par lesquels les humains perçoivent et comprennent les informations sur notre environnement. Elles impliquent une série d’aptitudes cognitives telles que la perception, la réflexion, le raisonnement,

Les fonctions cognitives les plus importantes sont les suivantes :

ORIENTATION. C’est la capacité que nous avons de prendre conscience de notre propre personne, (orientation personnelle), de nous situer dans le temps (orientation temporelle) et de localiser et/ou reconnaître l’espace qui nous entoure (orientation spatiale).

GNOSIAS. C’est la capacité de notre cerveau à reconnaître et à percevoir correctement les stimuli de l’environnement qui nous entoure grâce à nos sens.

PRAXIES. Ce sont les compétences que nous acquérons pour atteindre des objectifs spécifiques. Ce sont les mouvements organisés que nous faisons avec notre corps dans notre vie quotidienne, comme parler ou sourire ou utiliser un objet spécifique.

ATTENTION. Processus visant à sélectionner et à se concentrer sur les stimuli que nous considérons comme pertinents à chaque instant.

MEMOIRE. C’est la capacité à encoder, stocker et récupérer efficacement les informations apprises. Nous avons différents types de mémoire ; la mémoire sensorielle, la mémoire à court terme et la mémoire à long terme.

LANGAGE. C’est la capacité de relier un système de codes aux significations des objets ou des idées. Il est intimement lié à la mémoire et sert à transmettre nos pensées, nos idées et nos émotions et ainsi à maintenir la communication dans notre société. Au sein de la langue, plusieurs fonctions de base sont impliquées : écouter, parler, lire et écrire.

FONCTIONS EXECUTIVES. Ensemble des compétences et des processus cognitifs que nous développons afin de nous adapter à notre environnement et d’effectuer des actions spécifiques. Parmi elles, les plus importantes pourraient être : le raisonnement, la planification et la fixation d’objectifs, la prise de décision ou l’estimation du temps, entre autres.

Prévention des troubles cognitifs

Le principal objectif de la prévention des troubles cognitifs est le diagnostic et le traitement précoces des personnes atteintes de troubles cognitifs légers.

prévenir les déficits cognitifs-déficience

Il existe plusieurs directives à suivre pour prévenir le déclin cognitif chez les personnes âgées. Parmi elles, toutes celles qui favorisent un mode de vie actif et sain.

  • Tenir une alimentation saine et équilibrée
  • Ne pas abandonner l’activité sociale
  • Réaliser de l’exercice physique asiduamente
  • Conserver les aficiones et en investiguer d’autres nouvelles
  • Contrôler les maladies à risques cardiovasculaires
  • Potenciar el entrenamiento cerebral y los juegos mentales
      • Ayez une alimentation saine et équilibrée
      • Ne délaissez pas l’activité sociale
      • Faites de l’exercice régulièrement
      • Préservez vos loisirs. et en rechercher de nouveaux
      • Gérer les maladies à risques cardiovasculaires
      • Améliorer l’entraînement cérébral et les jeux d’esprit

      .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *