Basquetplus.com (Français)

L’apparition de The Last Dance, le documentaire désormais emblématique d’ESPN et de Netflix qui rassemble les histoires et les coulisses de la dernière saison où Michael Jordan a porté le maillot des Bulls, une grande partie du monde de la NBA a commencé à dépoussiérer ses anecdotes avec la légende. L’un d’entre eux est le propriétaire des Dallas Mavericks, Mark Cuban, qui a récemment avoué avoir essayé de convaincre le meneur de jeu de rejoindre sa franchise au tournant du millénaire.

« En 2001, le jour où il était sur le point de signer avec les Washington Wizards, son agent David Falk m’a exhorté à le rencontrer. Je suis allé à son bureau et il avait tous les papiers à signer avec cette équipe. J’étais là, en train d’essayer de convaincre Jordan de ne pas signer et de ne pas venir aux Mavericks », a déclaré l’homme d’affaires dans une interview accordée à la GB’s GBag Nation.

Enfin, MJ a tenu bon et a choisi de se déclarer joueur de l’équipe de la capitale, où il a complété sa participation à l’effectif par son ingérence dans la partie administrative de l’organisation. Cuban, qui avait acheté les Mavs un an plus tôt pour 285 millions de dollars, avait pour objectif de construire une super-équipe avec lui, Dirk Nowitzki et Steve Nash. Comme le veut le destin, Dallas a dû attendre 10 saisons pour connaître la gloire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *