Arboretum d’État des Pins

Au début du 19e siècle, cette zone appartenait à plusieurs fermes voisines. De 1835 à 1905, l’hôpital d’État (aujourd’hui Augusta Mental Health Institute-Augusta Mental Health Institute) a acheté et consolidé les terrains situés des deux côtés de Hospital Street pour en faire une partie de la ferme de l’hôpital d’État.

L’hôpital a ouvert en 1840, et pendant plus d’un siècle, la ferme de l’hôpital a fourni des cultures et du bétail, ainsi que de l’ergothérapie et de l’exercice pour les détenus.

Dans les années 1890, dans le cadre de la croyance dans le « traitement moral » des patients psychiatriques, il était considéré comme souhaitable qu’une ferme institutionnelle fournisse un acre de terre par patient. Cette superficie a été jugée suffisante pour offrir une possibilité d’emploi à tous les patients, ce qui, pensait-on, pouvait conduire à la guérison et à une bonne santé.

Pendant une certaine période, la ferme comptait 600 acres, et pendant quelques années à la fin du XIXe siècle, le ratio d’un acre par patient a été maintenu. Au milieu du 20e siècle, le nombre de patients a augmenté, pour atteindre environ 1800 patients dans les années 1950.

Les terres agricoles situées sur le côté est de Hospital Street ont continué à être utilisées par l’hôpital jusqu’en 1972 pour la production laitière, l’élevage de porcs, l’élevage de volailles et la culture de légumes.

Le service forestier du Maine (département de la conservation) a commencé à développer l’Arboretum d’État de Pine Tree en 1981 grâce à des subventions fédérales de foresterie urbaine. Au cours de cette année, 120 arbres de différentes espèces ont été plantés et la construction de clôtures, de ponts, de sentiers et d’une promenade a commencé.

En 1982, une société privée à but non lucratif a été créée pour gérer la zone de 224 acres qui allait devenir l’arboretum. Entre 1982 et 1990, d’autres sentiers, clôtures et ponts ont été construits. Un nombre croissant de programmes éducatifs et de visites ont été proposés. En outre, 180 arbres supplémentaires de nombreuses espèces ont été plantés.

En 1990, le centre des visiteurs de Viles est achevé et un directeur exécutif est élu. En 1992, un bail de 99 ans a été signé avec le ministère de la Conservation, administré par le Bureau des parcs et des terres. Depuis 1982, l’arboretum est géré par un conseil d’administration et un comité consultatif.

En juin 1991, l’arboretum a été certifié comme zone d’exposition forestière en pépinière « Tree Farm Demonstration Area ». La collection de Hosta a été apportée dans le Maine depuis le Massachusetts lorsque l’Arnold Arboretum l’a vendue en 1992. L’arboretum ne cesse d’accroître ses activités éducatives, son réseau de sentiers et sa collection d’arbres et de plantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *