ACS remporte le plus long pont à haubans d’Amérique du Nord pour 2,6 milliards

Le grand groupe mondial d’infrastructures ACS, en consortium à 50% avec Fluor, a remporté le contrat de concession du nouveau pont Gordie Howe, qui reliera les villes de Détroit, aux États-Unis, et de Windsor, au Canada, ainsi que leurs passages frontaliers, pour un montant estimé à 2,6 milliards d’euros.

Il s’agira du plus long pont à haubans d’Amérique du Nord. Plus de 850 mètres et 6 voies (3 dans chaque direction) traverseront la rivière Détroit. Ce poste frontière reliant Windsor et Détroit est l’un des plus fréquentés d’Amérique du Nord et revêt une importance capitale pour l’économie et l’industrie des deux pays, notamment pour le secteur automobile. En outre, le nouveau projet offrira une autre route alternative : le transport de marchandises et de personnes entre les États-Unis et le Canada, souligne ACS.

Projection du contrat

Le closing commercial, qui comprend la signature du contrat de concession, ainsi que le closing financier, devrait avoir lieu au troisième trimestre de l’année.

Le contrat, mis en adjudication par le gouvernement fédéral du Canada, couvre également à la fois la construction et la maintenance des installations frontalières au Canada (53 hectares) et aux États-Unis (68 hectares), y compris tous les bâtiments de contrôle des passagers et des véhicules, ainsi que les travaux de réhabilitation de l’autoroute I-75 reliant Détroit au pont.

Avec ce nouveau contrat, le groupe présidé par Florentino Pérez renforce sa présence sur le marché nord-américain et se voit attribuer l’un des projets d’infrastructures en concession (PPP) que le groupe avait identifiés pour la période 2018-2021 sur ses marchés clés (Canada, États-Unis, Australie et Europe) pour un montant de 1,5 million de dollars US.200 milliards d’euros.

Divers projets

Le groupe ACS est impliqué dans plusieurs grands projets en Amérique du Nord et dans le monde, dont le récent contrat ferroviaire du Réseau Express Métropolitain (REM) à Montréal, au Canada, (4 milliards d’euros) ; le système de transport ferroviaire automatisé de passagers de l’aéroport de Los Angeles en Californie, aux États-Unis, (4.200 millions d’euros pendant la durée de la concession) et les déversoirs et la centrale du complexe hydroélectrique SITE C en Colombie-Britannique (1 milliard d’euros).

Le groupe est également impliqué dans une autoroute à Windsor en Ontario (845 millions d’euros) qui se raccorde au projet de pont international Gordie Howe et qui est en phase d’exploitation depuis 2015.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *