6 conseils pour décrocher votre prochain poste de vendeur de dispositifs médicaux (sans vous sur-vendre)

L’une des compétences clés d’un vendeur est la capacité à inspirer confiance, notamment aux clients et même à vos collègues ; cependant, cette confiance peut parfois être mal interprétée. Si vous vous êtes déjà demandé ce qu’il fallait dire lors d’un entretien pour ne pas donner l’impression de surestimer votre expertise, vous n’êtes pas le seul. La clé pour prendre de l’avance dans le processus de recrutement est de savoir exposer ses points forts de manière mesurée.

Si votre prochain entretien pour un poste de vente de matériel médical consiste à montrer que vous êtes le candidat idéal, voici six conseils qui vous permettront de vous démarquer des autres candidats pour toutes les bonnes raisons.

1. Utilisez vos compétences en matière de recherche

Vous avez probablement d’excellentes compétences pour analyser les données en profondeur et faire des recherches sur votre client avant de le rencontrer. Utilisez également cet atout lors de votre entretien d’embauche. Vous seriez surpris du nombre de candidats qui se présentent à un entretien sans être préparés, ce qui vous donne l’avantage concurrentiel de vous démarquer en montrant une connaissance approfondie de l’entreprise, de ses produits et de ses concurrents. Le site web de l’entreprise, la page LinkedIn et les actualités récentes sont d’excellents endroits pour trouver des informations. Étudiez également la description du poste pour comprendre comment vos compétences correspondent au poste.

2. Entamez un dialogue

Il est fort probable que l’interaction avec les clients sera une partie importante de votre travail et les recruteurs voudront voir comment vous communiquez avec eux et développez des relations. Préparez des questions qui impressionneront le recruteur, par exemple : « Quels sont les attributs de vos vendeurs les plus performants ? ». Cela peut vous aider à jauger la façon dont vous vous intégrez dans l’organisation commerciale et indique également au recruteur votre potentiel, ce qui rend la conversation encore meilleure.

Pour vous aider à garder vos réponses concises et à faire la meilleure impression possible, essayez une technique d’entretien classique : la méthode STAR. Cette méthode est utilisée depuis des décennies pour une bonne raison. Il fonctionne de la manière suivante :

  • Décrire une situation à laquelle vous avez été confronté.
  • Expliquer la tâche que vous essayiez d’accomplir.
  • Définir les actions que vous avez entreprises pour résoudre ce problème.
  • Mentionnez les résultats, en particulier ceux qui sont quantifiables en termes de revenus, d’efficacité ou d’impact (n’embellissez pas trop).

À l’avance, préparez des histoires que vous pouvez partager en moins de 60 secondes. Envisagez même de vous entraîner avec un membre de la famille ou un ami en qui vous avez confiance, il pourra vous donner son avis afin que vous évitiez de paraître vantard.

3. Montrez que vous avez l’esprit d’équipe

Dans un entretien, vous vous vendez, ce qui signifie qu’il est très facile de trop parler de vos réalisations personnelles. Équilibrez votre discours entre vos propres succès et ceux que vous avez obtenus avec le soutien d’une équipe. Certains produits ou solutions peuvent avoir un cycle de vente très long. Dans ces cas, votre équipe devient un élément très important pour atteindre votre potentiel de vente. Changez votre façon de parler et mettez l’accent sur « nous » plutôt que sur « je » ou « moi » (par exemple, « Nous avons pu faire… » plutôt que « ce que j’ai fait, c’était… »). Cela donnera une idée de l’ampleur de vos réalisations et démontrera votre engagement envers la collaboration.

4. Soyez honnête sur vos domaines de croissance

Les personnes qui ont vraiment confiance en elles admettent qu’il est toujours possible de s’améliorer, en fait, les entreprises tiennent en haute estime les employés ayant un état d’esprit de croissance, ce qui signifie qu’ils apprennent de leurs erreurs. N’évitez pas les questions telles que « Quelle est votre plus grande faiblesse ? »

Au contraire, saisissez-les comme une occasion de partager une histoire sur la façon dont vous avez surmonté un défi professionnel.

De même, soyez clair sur vos aspirations professionnelles. Précisez comment vous souhaitez évoluer au sein de l’entreprise et comment vous comptez y parvenir. Par ailleurs, donnez à votre interlocuteur une idée de ce qui vous passionne : pourquoi une carrière de vendeur de dispositifs médicaux vous intéresse-t-elle ? Qu’est-ce qui vous inspire le plus pour aider les médecins à traiter leurs patients ou même pour aider les gens à vivre en meilleure santé ?

5. Mettez en avant vos réalisations les plus importantes

Préparer une liste de toutes vos réalisations peut donner l’impression que vous vous surestimez. Faites une sélection des principaux prix que vous avez reçus et qui correspondent le mieux aux exigences du poste. Sur votre CV, et pendant la conversation avec le recruteur, mettez l’accent sur les données de vente mesurables, les produits ou solutions que vous avez vendus, ou les prix que vous avez reçus.

6. Préparez le suivi

Environ 75 % des candidats n’envoient pas de message de suivi, alors assurez-vous d’envoyer au recruteur un simple « merci » par courriel au plus tard 24 heures après votre rencontre avec lui. C’est un moyen simple de montrer que vous êtes intéressé, et cela vous donne même un avantage concurrentiel.

Souvenez-vous que lors d’un entretien pour un poste de vendeur de matériel médical, votre objectif est de montrer que vous avez les compétences pour répondre aux défis ou aux besoins actuels de l’entreprise. Lorsque vous le faites, c’est avantageux à tous points de vue, tant pour vous que pour votre employeur potentiel, et cela augmente vos chances d’obtenir l’emploi que vous voulez.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *