17 chansons inspirées par les groupies

Maintenant que le temps est moins inclément, plus chaud, les concerts et les festivals de musique commencent à se tenir presque partout dans le monde. Et avec ces festivals vient la frénésie des fans prêts à tout pour se rapprocher de leurs idoles, car il n’y a pas de fantasme plus universel que celui d’avoir une liaison torride avec une rockstar.

A l’origine, le terme groupie était utilisé pour les groupes musicaux, ou les membres d’un groupe musical. Mais dans les années 1960, avec la libération des femmes et le règne incontesté du rock, le concept s’est transformé en une manière de catégoriser les fans qui étaient plus désespérés d’entrer dans le pantalon des musiciens que d’écouter leurs chansons.

En général, grâce à notre société hétéronormative et sexiste, la groupie se rapporte aux femmes ayant un intérêt nul pour la musique. Cette généralisation n’est pas seulement dégoûtante et sexiste, elle est aussi injuste. Je ne crois pas qu’un homme, gay ou non, ait jamais été une groupie, jamais. En outre, ces femmes devront trouver le rocker qu’elles aiment d’une manière ou d’une autre. Ce n’est pas parce qu’ils semblent plus intéressés à coucher avec eux (ou elles), que cela leur enlève leur amour de la musique.

  • Plus de préjugés rock : les clichés hollywoodiens en musique : 6 clips où la fille laide devient belle

En fait, beaucoup de ces groupies ont fini par devenir de grands amis, des confidents et des inspirations. La vérité est que les groupies ont toujours laissé une trace. Certains ont laissé une marque si profonde que les musiciens eux-mêmes finissent par fonder leurs compositions sur leurs expériences avec eux. C’est le cas que nous allons passer en revue dans ce billet.

#1 Queen – I Go Crazy

https://www.youtube.com/watch?v=UnJXNwrK88w Dans cette chanson, Freddie Mercury chante à propos d’un type qui emmène sa petite amie à un concert, vraisemblablement des Rolling Stones (« Did you have to run off with that rolling stone ? » et  » So I ain’t gonna go and see the Rolling Stones no more, no more « ) et qu’il ne revoit plus jusqu’à la fin du spectacle, en tenant la main du chanteur du groupe.

Donc la petite amie s’avère être une sacrée groupie. Mick Jagger est célèbre pour ses nombreuses conquêtes en tant que rockstar, de plus les Rolling Stones sont l’un des plus grands groupes de tous les temps, qui ont vécu leur grande apogée en pleine époque des groupies.

#2 The Rolling Stones – Some Girls

https://www.youtube.com/watch?v=Uid7RrXBY2A En parlant des Stones, ceci, en plus d’être le nom de la chanson est aussi le nom de l’album de 1978. Les Rolling Stones écrivaient beaucoup de chansons sur les femmes qui passaient dans leur vie. On peut dire qu’ils ont copié l’idée de Taylor Swift, qui est la seule star que j’ai jamais vue se faire vertement critiquer pour avoir écrit sur les hommes de sa vie.

En tout cas, Jagger et cie ont écrit presque toutes leurs chansons sur les filles qui ont croisé leur chemin, et il y en a eu plus d’une. Ce morceau particulier fait un résumé des groupies et s’intitule « Some Girls » parce que les musiciens, à la fin, ne se souvenaient plus de leurs noms.

La chanson a suscité une controverse particulière en Amérique, qui était en pleine lutte pour les droits civiques (contre le racisme), à cause de la phrase ignoble « Black girls just want to get f*cked all night », adorable. Jagger s’est excusé, mais a refusé de réenregistrer la phrase. Ce n’était pas la première fois que le groupe se retrouvait dans l’œil du cyclone pour des messages anti-féministes. Mais ils se sont défendus en expliquant qu’il s’agissait d’une parodie des attitudes stéréotypées.

#3 Them – Gloria

https://www.youtube.com/watch?v=Q9X-cgihXqQ Avant que Van Morrison ne soit un artiste solo de rock n’ roll à succès, il était le leader d’un groupe de garage appelé Them. Avec ce groupe, il a composé une chanson dans laquelle il décrit brièvement la rencontre intime entre une groupie et la rockstar consentante.

La description n’était que brève dans la version studio, car en direct Morrison s’étendait beaucoup plus dans la nature graphique de sa narration. Au cas où quelqu’un voudrait savoir exactement ce que ça fait.

#4 Jimi Hendrix – Crash Landing

https://www.youtube.com/watch?v=LnG6qXE7xWk Le titre de l’album controversé d’Hendrix, controversé car manipulé à titre posthume par des musiciens qui n’ont jamais travaillé avec la légende du rock.

La chanson est entièrement dédiée à sa petite amie, Devon Wilson, à qui il a également écrit la chanson Dolly Dagger. La différence est que ce titre comporte des avertissements sournois à l’égard de Wilson, qui aurait également eu une relation avec Mick Jagger.

#5 Kiss – Plaster Caster

https://www.youtube.com/watch?v=G6Nxo5jBksU La chanson est dédiée à, inspirée par, une groupie très populaire des années 1970 connue sous le nom de Cynthia Plaster Caster. L’histoire de Cynthia est pour le moins singulière. Elle et ses amies Dianne et Marilyn transportaient un kit d’apparence professionnelle, dans lequel elles avaient tout ce qu’il fallait pour faire des moulages en plâtre, comme pour un projet artistique.

Toutes les trois réussissaient à se faufiler dans les coulisses des concerts de rock et à faire des moulages des pénis des musiciens. Cette technique de fabrication de moulages en plâtre est connue sous le nom de plaster cast.

#6 Pink Floyd – Summer ’68

https://www.youtube.com/watch?v=uYLVbigYUfU Cette chanson est une réflexion sur les groupies et leur mode de vie. Entre autres choses, Richard Wright confie à quel point les rockstars se soucient peu de ces fans. C’est comme une vue privilégiée dans l’esprit de l’objet du désir d’une groupie.

En fait, il lui demande entre les couplets de la chanson si « tu as le temps, avant que je parte, de te voir avec un autre homme ? ».

#7 The Libertines – Boys in the Band

https://www.youtube.com/watch?v=T5gKg-OJwFk Cette chanson comporte de nombreuses références à la consommation de cocaïne et aux groupies, toutes très caractéristiques de la scène musicale des années 60. Il parle aussi un peu des gens faux et des wannabes, qui lorsqu’ils sont découverts s’enfuient la queue entre les jambes.

Le refrain se moque aussi clairement des fans qui perdent leur calme lorsqu’ils voient leurs idoles musicales.

#8 AC/DC – Go Down

https://www.youtube.com/watch?v=LFOhLuUnkPA Le titre parle de lui-même, mais au cas où quelqu’un ne serait pas si familier avec le langage familier de l’anglais américain, il s’agit essentiellement d’une phrase d’accroche sur le sexe oral. En 1977, AC/DC était l’un des plus grands groupes de rock, mais ils étaient aussi tous jeunes à l’époque et Bon Scott, le leader du groupe, était un sacré morceau.

Du moins parmi les groupies. Cette chanson, composée par les frères Young et Scott lui-même. On dit qu’il a été inspiré par une célèbre groupie de l’époque, connue sous le nom de Ruby Lips, que Bon connaissait.

#9 Kanye West – Gold Digger

https://www.youtube.com/watch?v=6vwNcNOTVzY Ce titre fait ressortir le côté comique du rap et de West lui-même. Qui utilise un extrait du classique de Ray CharlesI Got A Woman, qui contrairement à Gold Digger, parle d’une femme bien, qui le traite si bien qu’elle lui donne même de l’argent quand il en a besoin.

Mais West, accompagné de Jamie Foxx, qui a joué Charles au cinéma, parle d’un autre type de personnage, de femmes qui sont avec des célébrités ou des millionnaires pour leur fortune, ou leur célébrité, mais qui les abandonnent dans les moments difficiles. Il y a aussi des hommes, mais je suppose que cela ferait bizarre que Kanye chante à propos d’un homme qui veut leur argent.

L’idée générale que les groupies ne cherchent que la célébrité et peut-être à monnayer le succès financier des rockstars s’inscrit bien dans ce thème. Bien que toutes les groupies n’aient pas ces intentions en tête.

#10 No Doubt – Hey Baby

https://www.youtube.com/watch?v=wt1YkGO2Ieo Cette chanson est littéralement Gwen Stefani qui raconte son expérience de spectatrice des coulisses entre ses compagnons masculins du groupe et les groupies.

Stefani explique que si les fans masculins qui la suivent peuvent être quelque peu intenses, ils n’étaient pas comparables aux fans féminines des autres gars.

#11 Led Zeppelin – Livin’ Lovin’ Maid

https://www.youtube.com/watch?v=nwmCOSYUSlIJimmy Page détestait cette chanson, le groupe ne l’a donc jamais jouée en concert, bien que plus tard Robert Plant l’ait jouée lors de sa tournée solo en 1990. Mais la chanson date de 1969, au plus fort de l’ère des groupies, et c’est précisément de cela qu’il s’agit.

Bien qu’il y ait peu d’informations à ce sujet, la chanson aurait été inspirée par une groupie qui avait l’habitude de harceler le groupe dans ses premières années.

#12 Kesha – Boots & Boy

https://www.youtube.com/watch?v=Kgspzmt6Gx0 C’est un retournement de perspective. Kesha se transforme soit en groupie qui voit l’artiste masculin comme un objet sexuel, soit en star féminine qui voit ses fans masculins comme un morceau de viande :

« Il est temps pour eux de goûter à leur propre médecine. Les gens sont alarmés par cette chanson, mais si j’étais Guns N’ Roses ou Van Halen, personne ne serait surpris. Ou un rappeur, regardez toutes ces chansons à la radio qui disent des choses comme ‘Baby go up and down that pole.' »

#13 Mr. Big – Daddy, Brother, Lover, Little Boy

https://www.youtube.com/watch?v=iIH4CzVZjGg Si vous pensez à ce groupe, si vous les reconnaissez un tant soit peu, c’est probablement exclusivement grâce à cette chanson. Mais il s’avère qu’ils ont eu plus de chansons et ont eu leur période rockstar, assez pour avoir des groupies. Ou du moins le bassiste, Billy Sheehan, qui était le coup de cœur.

Cette chanson a été inspirée par ces relations éphémères que Sheehan entretenait avec divers fans. C’est en tout cas ce qu’avoue Eric Martin, chanteur et frontman de Mr Big : « Je l’ai écrite sur ses conquêtes : je vais être toutes ces choses, tous ces personnages, pour toi. »

#14 Kate Nash – Mansion Song

https://www.youtube.com/watch?v=-MFomC83Cks La chanteuse londonienne entame cette chanson de son album de 2010, My Best Friend is You, par un furieux monologue sur les groupies. Mme Nash a expliqué au Daily Telegraph que son inspiration est née de son expérience lors des festivals de musique auxquels elle a participé. Voici ce qu’il a expliqué :

« Il y avait ces filles stupides qui me cassaient les nerfs. Je me suis sentie vraiment ennuyée. Ils pensaient que ce qu’ils faisaient les rendaient si cool et branchés, mais nous pensions tous qu’ils étaient des idiots. Personne ne les respectait, traînant en tournée, étant pris à un endroit pour être déposé au suivant.

Ce n’est pas une carrière. Ce n’est pas une bonne ambition, que de coucher avec un gars qui joue de la guitare. C’est presque comme boire de l’alcool quand on est déprimé, quand on est vraiment triste et qu’on pense à des choses comme « Je vais boire trois bouteilles de vin », et qu’on se retrouve à gémir à la fin de la soirée. C’est un déclencheur de dépression. Et utiliser le sexe comme un outil pour vous sentir mieux, ou plus cool, ne va pas fonctionner non plus.

Vous devez vous sentir bien, et puis une fois que vous êtes confiant et heureux et que vous voulez être de mœurs légères, ou quoi que ce soit, faites-le, mais selon vos propres termes. Ne laissez pas quelqu’un d’autre vous utiliser, parce que ces gars-là s’en fichent. »

#15 System of a Down – Psycho

https://www.youtube.com/watch?v=LIWG4Xn6m0U D’autres qui ont chanté contre les groupies sont ces rockeurs. Le groupe arméno-américain a voulu envoyer à ces fans extrêmes un message de respect de soi, mais dans un style bien à lui.

Ils leur disent quelque chose comme il n’est pas nécessaire de coucher avec les musiciens pour voir le spectacle. Ou combien il sera difficile de regarder en arrière et de se souvenir d’avoir été un psychopathe, un drogué. Il est inhabituel pour des groupes masculins de dédier ce genre de chansons à des groupies.

#16 Red Hot Chili Peppers – One Hot Minute

https://www.youtube.com/watch?v=exbKsJVSifg En 1995, ce n’est pas John Frusciante, mais Dave Navarro le guitariste de ce groupe. Ils ont ensuite sorti l’album One Hot Minute. Cette chanson donne son nom à cet album, même si elle n’était pas un single. Une fois que Navarro est parti et que Frusciante est arrivé, ils n’ont plus joué de chansons de cet album, car ils estimaient que les deux styles étaient trop différents.

Mais surtout, ils disent que cette chanson parle des nombreuses rencontres avec des groupies que vivent les rockstars, qu’il suffit d’un clin d’œil pour avoir la fille.

#17 Michael Jackson – Billie Jean

https://www.youtube.com/watch?v=Zi_XLOBDo_Y Je ne sais pas si ce titre du Roi de la Pop peut être qualifié d’inspiré par les groupies. Parce que si ces fans avaient peut-être des tendances à la traque, ce qui est sûr, c’est que la femme qui a inspiré ce super tube des années 80 est malade. La personne derrière Billie Jean était clairement intéressée par la fortune de Jackson.

Elle a commencé à le traquer, lui envoyant des lettres et prétendant être le père d’un de ses enfants. L’expérience a été traumatisante pour MJ, au point que c’est cette affaire qui l’a rendu si retiré du reste du monde.

Jackson a très peu parlé de cette femme, mais son producteur, Quincy Jones, a raconté un jour que Michael s’est emparé d’elle un après-midi en profitant du soleil au bord de la piscine de sa maison. Où il a annoncé que l’idole de la pop était le père d’un de ses jumeaux. Ce qui a frappé Jones, et le reste du monde, comme étant drôle.

  • Il y avait les films, il y a maintenant les séries : Roadies, une nouvelle série de Cameron Crowe qui se penche sur le côté moins glamour du rock

.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *